Le nombre de votes à l’étranger lors des élections présidentielles de dimanche a «doublé» par rapport aux élections de 2016, a annoncé aujourd’hui le gouvernement, à un moment où les résultats de trois postes consulaires doivent encore être comptabilisés.

«Le nombre de votes à l’étranger pour l’élection du président de la République a doublé par rapport à la dernière élection présidentielle. Les données provisoires indiquent 27 615 voix contre 14 150 en 2016 », indique un communiqué conjoint du ministère des Affaires étrangères et du ministère de l’Intérieur.

« Cette augmentation, à confirmer une fois le scrutin provisoire terminé, toujours en suspens dans trois postes consulaires, se voit également en relation avec le nombre d’électeurs au Parlement européen de 2019, qui a enregistré 13 816 », ajoute le document.

Les deux ministères soulignent que le nombre de bureaux de vote était « le plus élevé depuis qu’il y a enregistrement » et que ceux-ci ont reçu « 15 tonnes de matériel électoral ».

Les citoyens portugais de l’étranger ont pu voter les 23 et 24 janvier dans «164 bureaux de vote dans environ 145 services consulaires du réseau extérieur portugais», souligne le communiqué.

Le gouvernement souligne que les postes consulaires où le plus grand nombre d’électeurs était inscrit étaient, par ordre décroissant, Londres, Luxembourg, Paris et Macao et que, «globalement», la Suisse était le pays où le plus grand nombre d’électeurs était enregistrés, suivis du Brésil, de la France et du Royaume-Uni.

Dans le communiqué, les deux ministères ont également souligné que les 5 429 citoyens portugais qui ont participé au vote anticipé à l’étranger, tenu entre le 12 et le 14 de ce mois dans 117 postes consulaires, correspondent au « plus grand nombre d’inscrits ».

Marcelo Rebelo de Sousa, avec le soutien du PSD et du CDS, a été réélu Président de la République lors des élections de dimanche, avec 60,70% des voix, selon les résultats provisoires obtenus dans les 3092 paroisses et alors que trois consulats restaient à compter .

La socialiste Ana Gomes était la deuxième candidate la plus votée, avec 12,97%, suivie d’André Ventura, de Chega, avec 11,90%, João Ferreira (PCP et Verdes) avec 4,32%, Marisa Matias (Bloc de gauche) avec 3,95%, Tiago Mayan Gonçalves (Initiative libérale) avec 3,22% et Vitorino Silva (Réagir, inclure et recycler – RIR) avec 2,94%.

L’abstention était de 60,5%, le pourcentage le plus élevé jamais atteint lors des élections à la présidence de la République.

JYO // JH