« Au Portugal, avec la première dose, la moyenne des vaccinés est de 46%, aux Açores cette moyenne est de 47%. Au Portugal, avec la vaccination complète, c’est-à-dire avec la deuxième dose ou avec l’application du vaccin Janssen, qui est une dose unique, le nombre moyen de vaccinés est de 29%, aux Açores cette moyenne est de 37% », a déclaré le chef de la Santé aux Açores, Clélio Meneses, lors d’une conférence de presse à Angra do Heroísmo.

Jusqu’à présent, 204 508 doses de vaccins contre le covid-19 ont été administrées aux Açores, avec 114 502 personnes ayant reçu au moins une dose (47,2% de la population, selon les données Pordata de 2019) et 90 006 personnes ayant reçu la vaccination (37,1%) .

« Nous avons déjà un nombre élevé de vaccins administrés, ce qui signifie que le niveau de vaccination est en fait dans un processus et à un niveau accéléré », a souligné Clélio Meneses.

Entre le 6 et le 20 juin, l’opération Periferia a promu une vaccination de masse contre le covid-19 dans cinq des six îles sans hôpital des Açores (à Corvo elle avait déjà eu lieu en février et mars), avec la collaboration d’une équipe de neuf militaires (six infirmières, deux médecins et un pharmacien), fournis par le ministère de la Défense nationale.

Cinq des neuf îles des Açores comptent déjà plus de 70 % de la population avec au moins une dose de vaccin.

São Jorge est l’île avec le taux de vaccination le plus élevé (77,2%), suivie de Santa Maria (76,4%), Pico (75,5%), Graciosa (71,9%) et Corvo (70,5%).

Sur l’île de Flores, malgré l’opération de vaccination de masse, seules 64,4% des personnes ont été vaccinées.

Les trois îles avec des hôpitaux sont à plus de 40 % vaccinées avec la première dose : Faial a atteint 49,2 %, Terceira 42,1 % et São Miguel 41,8 %.

A Corvo, toutes les restrictions sur le confinement du covid-19 ont déjà été levées et sur l’île de Santa Maria, vaccinée depuis 14 jours, certaines mesures seront assouplies.

«Dans le cas de Santa Maria, les restaurants et les établissements de boissons et autres fonctionnent désormais sans aucune restriction sur leur horaire. Il en sera de même, compte tenu du fait que la vaccination de 70% de la population avec la première dose est déjà terminée, à Graciosa à partir du 28 juin, à São Jorge à partir du 1er juillet et à Pico à partir du 5 juillet », a déclaré Clélio Meneses.

« Sur l’île de Flores, compte tenu du plus grand nombre de refus, nous n’avons pas encore atteint ce niveau », a-t-il ajouté.

Selon le secrétaire régional à la Santé et aux Sports, dans les îles où l’opération Périphérie n’a pas eu lieu, la vaccination touche à sa fin dans la population présentant des pathologies et « elle progresse aussi déjà fortement au niveau de l’âge ».

« Nous arrivons à l’âge de 50 ans. Nous sommes à un stade très avancé de la vaccination », a-t-il déclaré, en appelant la population de plus de 55 ans qui n’a pas été invitée à contacter le centre de santé ou à s’inscrire auprès de la plateforme régionale de vaccination contre le covid-19.

Fin juillet, le gouvernement des Açores prédit que toutes les îles auront 70% de la population avec une vaccination complète contre le covid-19, alors Clélio Meneses a appelé à un effort de confinement, admettant que la « fatigue extrême des gens » concernant les mesures restrictives peut justifier une certaine « non-conformité ».

« Faites un effort de plus. On parle d’un mois, d’un mois et demi, au maximum de deux mois d’efforts, de confinement, d’éviter les foules, d’éviter les festivités, d’éviter les rassemblements, d’éviter les comportements à risque qui conduisent à la propagation de la pandémie », a-t-il demandé.

Les Açores comptent actuellement 291 cas actifs d’infection par le nouveau coronavirus, responsable de la maladie covid-19, dont 269 à São Miguel, 11 à Terceira, huit à Faial, deux à São Jorge et un à Santa Maria.

Depuis le début de la pandémie, 6 200 cas d’infection ont été diagnostiqués dans la région, avec 5 741 guérisons et 33 décès survenus. Quatre-vingts personnes ont quitté l’archipel sans avoir été guéries et 55 ont présenté la preuve d’une guérison antérieure.

CYB // MCL