Dans une note sur sa page officielle, la municipalité précise que l'arrêté signé aujourd'hui par le maire, l'indépendant Rui Moreira, entre en vigueur à partir de 00h00 ce mardi 15.

La mesure municipale fait suite au retour de la situation d'urgence au Portugal continental, entre mardi et 30 septembre, qui a défini des règles plus strictes pour les agglomérations de Porto et de Lisbonne.

Le Gouvernement ayant donné l'autonomie aux communes pour que, au niveau local, elles définissent les heures de fermeture des établissements, la Chambre de Porto a décidé de «fixer les horaires de fermeture des établissements couverts, dans la zone territoriale de la commune de Porto, jusqu'à la 23 heures », sauf dans les cas expressément prévus.

Dans l'ordonnance publiée aujourd'hui, le maire réitère "l'appel au maintien d'un comportement civique responsable dont la grande majorité des habitants de Porto a fait preuve en adoptant des mesures de prévention individuelles dans un contexte social et la pertinence qu'elles revêtent pour prévenir la transmission de l'infection".

Il convient également de noter que, sans préjudice de sa réévaluation, si elle est justifiée, l'ordonnance est en vigueur jusqu'à la fin de la déclaration de situation d'urgence sur le territoire de la commune de Porto.

Le Portugal continental entrera, à partir de mardi, dans une situation d'urgence en raison de la pandémie de covid-19, limitant les rassemblements à 10 personnes et avec des mesures spécifiques pour les zones métropolitaines de Lisbonne et de Porto.

Parmi les mesures décidées en Conseil des ministres et annoncées jeudi par le Premier ministre, António Costa, figure l'ouverture d'établissements commerciaux uniquement après 10h00 et jusqu'à 23h00.

Le gouvernement a déterminé qu'en cas de limitation de l'heure de fermeture des établissements entre 20 h et 23 h, ce sont les conseils municipaux qui décident «en fonction de la réalité spécifique» dans chaque municipalité.

Il y a également une limite maximale de quatre personnes par groupe dans les zones de restauration des centres commerciaux, «afin d'éviter de fortes concentrations de personnes dans ces espaces de restauration.

La pandémie de covid-19 a déjà fait au moins 924 968 morts et plus de 29 millions de cas d'infection dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 871 personnes sont décédées des 64 596 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

VSYM // MSP