La nouvelle année scolaire au Cap-Vert commencera le 24 août avec un nouveau cadre opérationnel, qui complétera les cours en présentiel et l'enseignement à distance, a annoncé aujourd'hui le ministre de l'Éducation.

Lors de son intervention au parlement dans le débat sur l'état de la Nation, le dernier de cette législature, Maritza Rosaball a annoncé que l'année scolaire débutera le 24 août et que jusqu'au 30 septembre, une formation sera donnée aux enseignants sur les technologies de l'information et de la communication ( TIC).

«Parce que nous allons travailler sur un nouveau design, dans lequel l'enseignement à distance est complémentaire de l'enseignement en face à face», a déclaré le titulaire du portefeuille de l'éducation au Cap-Vert.

Considérant que l'éducation en face-à-face est importante, la ministre a déclaré que les classes seront élargies, avec un système en face à face plus large, puisque les conditions physiques et le nombre de personnes le permettent.

«Nous aurons un système de moins d'heures de classe, toujours complété par l'enseignement à distance», a garanti Maritza Rosaball, indiquant que le document avec ces lignes directrices a déjà été approuvé et a commencé à être partagé au Conseil de l'éducation pour discussion.

En raison de la pandémie du nouveau coronavirus, le ministère de l'Éducation du Cap-Vert a mis en œuvre au cours du troisième trimestre de la dernière année scolaire un programme éducatif intitulé «Apprendre et étudier à domicile», en alternative à la fermeture des écoles le 20 mars, pour éviter la transmission maladie dans l'archipel.

Le programme comprenait des cours à la télévision, à la radio et sur d'autres plates-formes et s'est déroulé jusqu'à la fin du mois de juin.

Le ministère de l'Éducation a expliqué qu'il avait développé le programme afin que les élèves puissent maintenir le lien avec l'environnement éducatif et le contact avec les enseignants et les contenus d'enseignement-apprentissage, alors qu'ils étaient à la maison en raison des restrictions imposées pour empêcher la propagation de la nouvelle coronavirus.

Bien que critiqué par les syndicats d'enseignants, le Premier ministre capverdien, Ulisses Correia e Silva, a garanti en mai que les cours à la télévision et à la radio en raison de la pandémie de covid-19 sont «un bon investissement» et un projet qui "Doit rester pour le futur".

Le Cap-Vert a enregistré à la fin du 30 juillet, une accumulation de 2418 cas de covid-19, diagnostiqués depuis le 19 mars, avec 23 décès.

En Afrique, il y a 19 310 décès confirmés dans plus de 908 000 personnes infectées dans 54 pays, selon les statistiques les plus récentes sur la pandémie dans ce continent.

La pandémie de covid-19 a déjà fait plus de 673 000 morts et infecté plus de 17,3 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

RIPE // VM