*** Services audio et vidéo disponibles sur www.lusa.pt ***

Lisbonne, 20 juil.2020 (Lusa) – Le contrôle de la pandémie dans les 19 paroisses de la zone métropolitaine de Lisbonne (AML) qui sont dans un état de calamité en raison du covid-19 enregistre "une évolution clairement positive", avec 65 foyers actifs, a déclaré aujourd'hui le ministre de l'Intérieur.

«En comparant la semaine dernière avec les semaines précédentes, il y a une évolution clairement positive. Si l'on compare les 14 derniers jours, à égalité avec les semaines précédentes, il y a une évolution positive dans ces communes, dans ces 19 paroisses », a déclaré Eduardo Cabrita, à l'issue d'une réunion de suivi de la stratégie de prévention et de contrôle du covid-19 à AML, qui a eu lieu à la résidence officielle du Premier ministre à Lisbonne.

Lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion, le ministre de l'Administration interne a révélé qu'il y avait 65 foyers actifs de la maladie dans les 19 paroisses des cinq comtés de la LMA, à savoir Lisbonne, Sintra, Loures, Amadora et Odivelas, arguant qu'il est nécessaire de «poursuivre cet effort pour un suivi très étroit, assurant le suivi par un équipement multidisciplinaire de tous les cas qui ont été détectés et qui sont aujourd'hui moins nombreux qu'il y a deux semaines ».

Concernant le changement de l'état de calamité dans les 19 paroisses d'AML, Eduardo Cabrita a renvoyé la décision à la semaine prochaine, dans le cadre d'une nouvelle réunion avec les maires de ces cinq communes et de la réunion du Conseil des ministres, qui se tiendra jeudi.

La majeure partie du Portugal continental est entrée le 1er juillet dans une situation d'alerte en raison de la pandémie de covid-19, à l'exception d'AML, qui est passée à l'état d'urgence.

Dans la LBC, qui est composée de 18 municipalités, 19 paroisses de cinq municipalités sont restées dans un état de calamité, car, comme l'a dit le Premier ministre à l'époque, c'est là que «se concentre la plus grande préoccupation pour les nouveaux cas (d'infection)» enregistré ».

Chacun de ces trois «niveaux», qui restent en vigueur jusqu'à la fin du mois, correspond à différentes restrictions de déflation.

Les 19 paroisses en état de calamité sont: Santa Clara (Lisbonne), les quatre paroisses de la commune d'Odivelas (Odivelas et les unions paroissiales de Pontinha et Famões, Póvoa de Santo Adrião et Olival Basto, et Ramada et Caneças), les six paroisses de la municipalité d'Amadora (Alfragide, Águas Livres, Encosta do Sol, Mina de Água, Venteira et Union des paroisses de Falagueira et Venda Nova), six paroisses de Sintra (associations de paroisses de Queluz et Belas, Massamá et Monte Abraão) , Cacém et São Marcos, Agualva et Mira Sintra, Algueirão-Mem Martins et la paroisse de Rio de Mouro) et deux paroisses de Loures (paroisses de Sacavém et Prieur Velho, et Camarate, Unhos et Apelação).

SSM // MLS