Le couvre-feu, le premier depuis des décennies à New York et couvrant toute la ville à partir de 20 heures, devrait être en place aujourd'hui, mais sera levé en même temps que la ville entre dans la première phase de soulagement des mesures de confinement. en place depuis plus de deux mois en raison de covid-19.

"Hier soir, nous avons vu le meilleur de notre ville", a déclaré le maire, Bill de Blasio, dans un message publié sur Twitter, dans lequel il annonçait la fin du couvre-feu "avec effet immédiat".

"Demain, nous faisons le premier grand pas pour recommencer", a-t-il ajouté.

Dès samedi, la police de New York s'était retirée de l'imposition d'un couvre-feu, tandis que des milliers de personnes étaient descendues dans les rues et les parcs de la ville pour manifester contre la brutalité policière, après la mort de l'Afro-américain George Floyd aux mains de Police de Minneapolis.

Plus de deux heures après le couvre-feu samedi soir, des groupes de centaines de manifestants ont continué de manifester à Manhattan et à Brooklyn, tandis que la police les surveillait sans intervenir.

Les politiciens locaux et les défenseurs des droits de l'homme avaient appelé à la fin du couvre-feu, arguant que la mesure provoquait des tensions inutiles lorsque la police tentait de l'imposer, mais de Blasio avait insisté sur son maintien au cours du week-end.

Des milliers de personnes ont manifesté samedi dans plusieurs villes des États-Unis, dont New York et Washington, contre la violence policière, après la mort de l'Afro-américain George Floyd lorsqu'un policier lui a pressé le genou avec le cou.

Les manifestations, qui durent depuis 12 jours, ont atteint 650 villes dans les 50 États américains et se sont étendues samedi à d'autres pays, dont le Portugal.

L'Afro-américain George Floyd, âgé de 46 ans, est décédé le 25 mai à Minneapolis, Minnesota, après qu'un policier blanc l'ait agenouillé dans le cou pendant environ huit minutes lors d'une opération de détention, bien que Floyd ait déclaré qui ne pouvait pas respirer.

Depuis la diffusion d'images sur les réseaux sociaux, des manifestations contre la violence policière et le racisme ont eu lieu dans des dizaines de villes nord-américaines, dont certaines ont été le théâtre de pillages.

Les quatre policiers impliqués dans l'affaire ont été licenciés et l'agent Derek Chauvin, qui a mis le genou au cou de Floyd, a été accusé de meurtre au deuxième degré, encourant une peine maximale de 40 ans de prison.

Les autres répondront pour assistance et complicité de meurtre au deuxième degré et d'homicide involontaire.

FPA (ER) // PJA

Contenu USA / Floyd: New York augmente le couvre-feu avant la date prévue pour la première fois dans Vision.