L’effondrement d’une partie du toit du métro de Lisboa, à la station Praça de Espanha, mardi, a causé des blessures légères à quatre personnes et l’interruption de la circulation sur la ligne bleue, qui se fait actuellement sur les tronçons Reboleira-Laranjeiras et marquis de Pombal-Santa Apolónia.

Lors d’une conférence de presse ce matin à Praça de Espanha, Vítor Domingues dos Santos a déclaré qu’il attendait l’approbation du Laboratoire national de génie civil (LNEC) pour la poursuite des travaux de réparation.

«Nous attendons l’approbation du LNEC. Les travaux ont déjà commencé, tout le nettoyage a été effectué, le train enlevé et le trou que nous avions hier est déjà recouvert de coffrage. Avec un peu de chance, nous espérons réduire les temps de coupure de la Ligne bleue entre Laranjeiras et Marquês de Pombal », a-t-il déclaré.

Le président du conseil d’administration a indiqué qu’il aura plus de nouvelles en milieu d’après-midi aujourd’hui, après le développement des opérations du LNEC et l’exécution des travaux préliminaires.

«Je ne veux pas m’engager sur les délais (pour la réouverture de la ligne). Ce sont des situations spécifiques, très détaillées. Nous devons examiner attentivement ce que nous allons faire. Nous travaillons dur. J’espère cet après-midi fixer une date butoir avec plus de certitude qu’aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Vítor Domingues Santos a remercié CP – Comboios de Portugal, la gare routière de Carris et Fertagus (transport ferroviaire sur le pont du 25 de Abril) pour l’effort d’avertissement des clients et la disponibilité des moyens.

«Carris a fourni les moyens possibles de transbordement. Le train transporte 600/800 personnes, il est normal que les gens soient concentrés aux arrêts. Il tourne le plus vite possible en 12 heures pour mettre en place une opération de ce type », a-t-il dit, ajoutant que les lignes restantes fonctionnent presque normalement.

Comme déjà évoqué mardi, le président du conseil d’administration du Metro a déclaré qu’il s’agissait d’un incident de construction et qu’une enquête avait déjà été ouverte pour déterminer les causes de l’effondrement.

« Ça arrive. La première chose à faire est de prendre soin des gens – heureusement, nous n’avions que quatre personnes légèrement blessées – et ensuite de s’occuper de la solution », a-t-il déclaré.

Mardi, sur les lieux de l’effondrement, le conseiller en charge de la protection civile, Carlos Castro, a indiqué qu’il s’agissait «d’un incident résultant des travaux de rénovation» en cours sur la Praça de Espanha, décerné par la municipalité.

Au moment de l’accident, vers 14h30, il y avait environ 300 personnes dans la composition passant par les lieux. Cependant, il n’y a que quatre blessures mineures à enregistrer, «trois dues à l’anxiété et une, au gardien de sécurité du métropolite, qui a ouvert le verre et s’est déchiré un peu le bras», a-t-il ajouté.

Il y a eu, selon Carlos Castro, «la chute d’une partie de la dalle du tunnel du métro, probablement due à une erreur de construction», et une enquête a été ouverte.

Toujours selon le conseiller municipal, « les conditions de réouverture du tunnel » du métro ne sont pas réunies, et il devrait le rester pendant « un à deux jours d’interruption ».

Les passagers sont transportés dans une articulation entre le métro et la gare routière de Carris, en renforçant les routes 746 et 726.

Mardi également, Vítor Domingues dos Santos a déclaré que, lors des travaux de la Praça de Espanha, «lors de la démolition d’une partie de la structure en béton armé, ils ont percé la galerie, qui est déjà très ancienne, endommageant le train qui était à l’époque. passer ».

Le «dôme du métro devra être renforcé», a-t-il ajouté, expliquant que la structure «est un mélange de pierre et de béton, un mélange fragile, vieux d’environ 50 ans».

Carris a toutefois annoncé qu’il renforcera les carrières qui font les itinéraires Marquês do Pombal – Sete Rios et Arco do Cego – Sete Rios – Pontinha, en raison de l’interruption d’une section de la Ligne bleue du Metropolitano de Lisboa.

Les travaux du nouveau parc urbain de la Praça de Espanha ont débuté le 13 janvier et devraient s’achever cette année.