Selon l'agence de presse France-Presse (AFP), la décision autorise l'éditeur Simon & Schuster à imprimer et distribuer le livre de 240 pages, avec trois mois avant les élections présidentielles.

Intitulé «Trop et jamais assez: comment ma famille a créé l'homme le plus dangereux du monde», le livre de Mary L. Trump, La nièce du président américain devrait être publiée le 28 juillet.

Le 24 juin, le frère du président des États-Unis, Robert Trump, a déposé une plainte devant un tribunal de New York pour empêcher la publication du livre, alléguant que l'auteur avait violé un accord de confidentialité concernant l'héritage de Fred Trump, père de Donald Trump et grand-père de Mary Trump, décédée en 1999.

Le juge Hal Greenwald avait bloqué la publication mardi, mais le magistrat de la cour d'appel Alan Scheinkman a jugé mercredi que l'éditeur "ne faisait pas partie de l'accord de confidentialité" et a levé l'interdiction de publication.

Le juge a cependant reporté à plus tard la décision de savoir si la nièce de Trump et l'auteur du livre violaient l'accord, destiné à l'empêcher de révéler des secrets de famille.

Dans un communiqué envoyé à l'AFP, l'avocat de Mary Trump, Ted Boutrous, a qualifié la décision de "bonne nouvelle".

Cependant, l'agent a écrit sur le réseau social Twitter que l'injonction temporaire "reste en vigueur" vis-à-vis de Mary Trump, mais a annoncé qu'il déposerait un recours aujourd'hui devant le tribunal, "pour expliquer pourquoi (l'interdiction) devrait être levée".

Mary L. Trump, psychologue de 55 ans, est la fille de Fred Trump Jr., le frère aîné de Donald Trump, décédé en 1981 à l'âge de 42 ans des suites de l'alcoolisme.

Selon l'éditeur Simon & Schuster, les mémoires mettent en lumière la «sombre histoire» de la famille du président américain, rapportant des événements dont l'auteur a été témoin chez ses grands-parents à New York, où Donald Trump et son quatre frères ont grandi.

Selon le site d'actualités Daily Beast, Mary Trump devrait également révéler qu'elle est la principale source d'une enquête majeure sur les finances de Donald Trump publiée par le New York Times.

Ce n'est pas le seul livre compromettant pour Trump dans lequel il y a eu des tentatives de bloquer sa publication.

Le 20 juin, un juge fédéral américain a décidé que l'ancien conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton, pourrait publier un mémoire, malgré les efforts de l'administration du président Donald Trump pour l'empêcher.

Le gouvernement des États-Unis avait présenté une demande de blocage du lancement de «The Room Where Everything Happened», une chronique des 17 mois que l'ancien conseiller Bolton a passés avec l'occupant de la Maison Blanche en 2018 et 2019, se déclarant préoccupé par la possibilité que l'œuvre expose des informations considérées comme secrètes.

PTA // JMC

Le contenu Le juge américain lève l'interdiction de publier un livre controversé sur Donald Trump apparaît d'abord dans Vision.