Un deuxième enfant portugais a développé le rare «syndrome de Kawasaki» suite à une infection au Covid-19.

La fillette de 10 ans de Pevidém, Guimarães, a été admise à l'hôpital et a passé du temps en soins intensifs. Elle est maintenant dans un service régulier et son état n'est pas considéré comme mettant sa vie en danger, rapporte Guimarães Digital.

Le syndrome de Kawasaki est une inflammation des vaisseaux sanguins et a tendance à survenir chez les enfants, plus généralement âgés de moins de cinq ans (personne ne sait exactement pourquoi). Elle se caractérise par une fièvre prolongée, une conjonctivite, une éruption cutanée et une inflammation des muqueuses.

La plupart des enfants commencent à se sentir mieux quelques jours après le début du traitement pour Kawasaki, mais le danger survient si le syndrome a affecté leur cœur.

Dans ce cas, les parents de l’enfant ont été testés pour le virus: le résultat de la mère était négatif, celui du père était toujours attendu au moment où nous écrivions ce texte.

En mai, le premier enfant du pays souffrant du syndrome a été traité avec succès à l’hôpital pour enfants Dona Estefania de Lisbonne et est rentré chez lui pour poursuivre sa guérison (cliquez ici).

natasha.donn@algarveresident.com