Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux du Parti socialiste, Santos Silva a déclaré que l'accord 27 sur le fonds de relance post-pandémique avait été obtenu après "des négociations très complexes" et "de très longues négociations", "mais c'est un bon accord".

«Un compromis a été atteint qui représente un pas en avant et une étape historique dans le processus de construction européenne», a-t-il estimé.

Parmi les raisons qu'il a présentées pour justifier cette appréciation, le ministre a souligné que le Portugal recevra «un transfert, uniquement en subventions, dans les années à venir (…) supérieur à 45 milliards d'euros».

"Un volume financier précieux que nous appliquerons avec soin pour financer les investissements, pour financer les réformes, pour financer le développement du pays", a-t-il déclaré.

Santos Silva a rappelé que les priorités de cet investissement sont «d'accélérer la transition énergétique et climatique, d'accélérer la transformation numérique de l'économie et de participer au mouvement pour la réindustrialisation de l'Europe et le renforcement des infrastructures sociales en Europe», à savoir «les services nationaux de santé, le éducation, formation et qualification professionnelle ».

Augusto Santos Silva a souligné comme fournissant à l'UE «un instrument financier puissant» pour la reprise économique post-pandémique, à condition que ce volume de fonds soit «obtenu grâce à une émission conjointe de dette» de la Commission européenne comme les points les plus importants de l'accord européen. au nom de tous les États membres et qu'il y a "plus d'argent transféré aux États sous forme de dons que de prêts", ce qui évite "une charge supplémentaire" pour "les États membres les plus endettés par la dette publique ».

"C'est donc aujourd'hui une bonne journée pour l'Europe et c'est aussi une bonne journée pour le Portugal", a-t-il conclu.

Le Conseil européen a approuvé ce matin un accord de relance de l'économie européenne d'après-crise du covid-19, associé au budget européen pour 2021-2027, pour un montant total de 1,82 milliard d'euros.

Lors d'un sommet historique, le deuxième plus long de l'UE, un cadre financier pluriannuel pour 2021-2027 de 1,074 milliard d'euros et un fonds de relance de 750 milliards d'euros ont été approuvés, dont un peu plus de la moitié sont des subventions.

Au total, le Portugal lèvera 45 milliards d'euros de transferts au cours des sept prochaines années, dont 15,3 milliards d'euros de subventions au titre du Fonds de relance et 29,8 milliards d'euros de subventions budgétaires budget à long terme de l'UE pour 2021-2027.

Sur le fonds de relance, 390 milliards d'euros seront alloués aux États membres sous forme de subventions (transferts non remboursables) et les 360 milliards d'euros restants sous forme de prêt.

MDR // ANP

Contenu UE / Sommet: Santos Silva salue «l'étape historique» de la construction européenne apparaît en premier à Visão.