Dans son objectif de développement durable, Uber révèle dans un communiqué son intention de devenir une plateforme de mobilité à zéro émission d'ici 2040, dans 10000 villes et six continents, avec 100% des déplacements effectués en véhicules électriques.

«Les marchés européens ouvrent la voie à l'électrification de l'industrie du covoiturage. D'ici 2025, 50% du total des kilomètres parcourus sur la plateforme Uber dans sept capitales européennes – Lisbonne, Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Londres, Madrid et Paris – seront réalisés en VZE », précise la plateforme.

Depuis juillet, cette plateforme TVDE électronique – transport individuel et payant de passagers dans des véhicules non caractérisés n'accepte que les véhicules électriques dans les services UberX et Comfort opérant dans les zones métropolitaines de Lisbonne et Porto et dans les quartiers de Braga et Faro.

Selon le communiqué publié aujourd'hui au niveau mondial, le Portugal a été le pays pionnier où Uber a lancé le premier produit 100% électrique en 2016, avec plus de sept millions de déplacements effectués dans des véhicules 100% électriques dans les villes portugaises.

Pour Manuel Pina, directeur général d'Uber au Portugal, la plateforme "a un rôle important à jouer dans la reprise économique durable et prend donc aujourd'hui une série d'engagements pour aider à promouvoir l'électrification de la plateforme à travers l'Europe".

«Ces engagements font partie de notre parcours pour devenir une application de mobilité zéro émission d'ici 2040 et pour nous de continuer à contribuer à des villes de plus en plus durables», a déclaré le responsable.

Le président de l'association environnementale Zero, Francisco Ferreira, a salué la décision d'Uber, ajoutant qu '«un précédent est créé pour que tous les services routiers qui parcourent de nombreux kilomètres dans les villes cessent d'utiliser les moteurs à combustion et contribuent rapidement à moyen très important de réduire la pollution atmosphérique ».

«Dans le cas de Lisbonne et de Porto, outre les investissements dans la mobilité fluide et les transports publics, nous voulons créer rapidement les conditions pour atteindre 100% de déplacements avec des véhicules électriques et, à cette fin, nous impliquerons les entreprises, le gouvernement, les municipalités et citoyens à ce concert pour un air plus pur », a déclaré le responsable.

En ce sens, et selon Francisco Ferreira, afin de s'assurer que les conditions sont créées pour atteindre l'objectif de 100% de déplacements avec des véhicules électriques, ZERO s'articulera avec Uber, mais aussi avec d'autres sociétés de TVDE ». pour assurer cet objectif le plus tôt possible ».

L'écologiste a également souligné les incitations données par le gouvernement à l'achat de véhicules électriques, qui sont actuellement limitées et déjà épuisées pour cette année par le Fonds pour l'environnement, et le travail des municipalités et de Mobi-E pour «l'installation de beaucoup plus de bornes de recharge. , surtout en mode rapide ».

CPR // MCL

Uber Content veut être une plateforme à zéro émission dans 50% des kilomètres parcourus d'ici 2025 apparaît en premier à Visão.