Les restrictions à la circulation automobile dans la zone à faibles émissions (ZER) de la Baixa de Lisboa, initialement prévues pour cet été, seront reportées, a annoncé aujourd'hui le maire.

Fernando Medina s'exprimait lors d'une conférence de presse visant à présenter des mesures pour promouvoir la mobilité active et transformer l'espace public, dans laquelle il a avancé la création de 95 kilomètres de pistes cyclables d'ici la fin de l'année prochaine.

Interrogé par des journalistes sur la ZER Avenidas / Baixa-Chiado, annoncé fin janvier, le bureau du maire (PS) a informé qu'il proposera à la chambre une «recalendarisation» liée au développement du projet, qui comprend des restrictions sur la circulation automobile, ainsi que interventions dans l'espace public, avec la création de plus de pistes cyclables et zone piétonne.

Médine proposera «l'exécution, désormais, des travaux de l'espace public et du réseau cyclable» définis dans le programme présenté par la mairie et l'acquisition «des moyens et des ressources nécessaires à la pleine introduction de la zone à émissions réduites», comme les portiques et la limiteurs.

"Mais je proposerai également que la mise en service de la zone à émissions réduites dans la dimension de la limitation de la circulation automobile, qui devait se produire maintenant, que sa date soit évaluée ultérieurement", a-t-il déclaré, sans donner de dates.

"Et je le fais en sachant que c'est la solution la plus raisonnable et la plus raisonnable pour tous les commerçants, tous les résidents qui vivent, qui vivent, qui recherchent le centre-ville de Lisbonne", a-t-il souligné, justifiant que "de nombreux travailleurs sont toujours en à la maison, beaucoup sont encore en «licenciement» et ne savent pas quel sera le retour de leur vie ».

"Nous ne voulons pas être, c'est un autre facteur de difficulté, de perturbation d'une vie actuellement très altérée", a renforcé le maire de Lisbonne.

Fernando Medina a toutefois souligné que «le projet est de la« plus grande importance »et, malgré le report, a garanti« qu'il sera mené à terme ».

En janvier, lorsque le conseil municipal de Lisbonne a annoncé la création d'une nouvelle zone d'émissions réduites (ZER) Avenidas / Baixa-Chiado, dans laquelle la circulation automobile deviendra exclusive pour les résidents, les détenteurs de badges et les véhicules autorisés, entre 06h30 et 00h00, il était prévu que le plan soit présenté à la communauté et aux commerçants en février et approuvé par la municipalité en mars, afin d'être envoyé pour une période de consultation publique.

Il était également prévu qu'à compter du 1er mai, les citoyens pourraient s'inscrire pour obtenir les badges et «une inspection et un contrôle d'accès efficaces entre juillet et août».

Lors de la conférence de presse d'aujourd'hui, le maire a déclaré qu'un total de 100 interventions dans l'espace public sont à l'étude, dont certaines sont prévues dans le ZER et qui impliquent la suppression des voies de circulation automobile.

La municipalité entend créer plus d'espace pour les piétons, prolonger les trottoirs et permettre la distance sociale recommandée, installer du mobilier urbain et parier également sur la réduction de la vitesse dans les rues résidentielles.

Dans les environs du marché Arroios, par exemple, le conseil souhaite augmenter les trottoirs à côté des restaurants, supprimer les places de parking et donner plus d'espace aux piétons dans les rues, lisez les informations fournies par la municipalité de Lisbonne.

Les interventions, dont certaines temporaires, sont en cours de collaboration avec les conseils paroissiaux et feront l'objet d'une période de consultation publique, a déclaré Fernando Medina.

TYS // MCL

Report du contenu Restrictions sur la circulation automobile au centre-ville de Lisbonne – Medina apparaît pour la première fois à Visão.