Le ministère de l'Intérieur a annoncé qu'il verserait aux agents PSP et GNR 114 millions d'euros de suppléments de vacances antidatés pour la période de 2010 à 2018.

Expliquer les rapports, les nouvelles résultent d'une décision prise par le Tribunal administratif suprême, se référant à seulement quatre officiers PSP.

Mais le ministère «a pris la décision politique d'étendre les paiements à chaque membre» des deux forces de police.