Le directeur António Costa Silva présidera la Commission nationale de suivi du plan de relance et de résilience (PRR), a annoncé aujourd’hui, à Coimbra, le Premier ministre, António Costa.

«Dans le modèle de gouvernance actuellement conçu, nous avons invité le professeur António Costa Silva à présider le comité de suivi», a déclaré le Premier ministre, lors de la présentation du PRR, qui a eu lieu cet après-midi au couvent de São Francisco, à Coimbra.

Le professeur d’université et directeur de la compagnie pétrolière Partex a été choisi par António Costa pour préparer le programme de relance économique et sociale du pays jusqu’en 2030.

«Cette commission est double. D’une part, il a un caractère de représentation institutionnelle, les membres non gouvernementaux du Conseil de cohésion territoriale, tels que les maires, les présidents des gouvernements régionaux, les présidents du CCDR [Comissões de Coordenação e Desenvolvimento Regional], la représentation du Conseil des recteurs, du Conseil supérieur des instituts polytechniques, de plusieurs représentations institutionnelles et dispose également d’un ensemble de dix personnalités qui chercheront à représenter d’une manière ou d’une autre les différents domaines fondamentaux et les différentes dimensions du programme de relance et de résilience », a souligné António Costa.

Avant la cérémonie à Coimbra, le ministre de la Planification, Nelson de Souza, a déclaré que le membre du comité de pilotage du programme Compete Fernando Alfaiate présidera la structure de mission «Recuperar Portugal», chargée de la coordination technique et du suivi du PRR.

Lors de son discours, le Premier ministre a souligné l’importance des différents partenaires dans la mise en œuvre du PRR, en désignant les communes, les entreprises, les institutions de l’économie sociale et solidaire ainsi que les centres de recherche et les établissements d’enseignement supérieur.

António Costa a également déclaré qu’il espérait que lors de la dernière réunion d’Ecofin (Conseil des ministres des Finances) pendant la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne, le 21 juin, les premiers plans de relance et de résilience seront approuvés.

«Nous sommes très heureux que le plan du Portugal soit également sur ces plans», a-t-il souligné.

«Passons maintenant le témoignage de ce côté-là à ce côté-là, pour que des projets concrets puissent commencer à être élaborés, dans les communes, dans les régions autonomes, dans les établissements d’enseignement supérieur, dans les centres de production de connaissances, dans les entreprises, afin que dès que si le plan est disponible, nous pouvons commencer à le mettre en œuvre dès que possible », a-t-il souligné.

JGA // JPS

Lusa / Fin

Contenu PRR: António Costa Silva présidera le comité de suivi qui apparaît en premier à Visão.