«J’appelle les gens à lutter aujourd’hui contre le virus, en respectant toutes les règles et procédures de santé publique pour exercer leur droit de vote, mais aussi à lutter contre l’abstention, qui est un ennemi des démocraties et qu’elle donne à nos opposants, ceux qui pensent différemment de nous la possibilité de choisir par nous-mêmes », a déclaré Francisco Rodrigues dos Santos.

Le dirigeant centriste s’est entretenu avec des journalistes de l’école secondaire Lumiar, à Lisbonne, où il a voté juste avant 10h00.

Le président du CDS-PP a souligné que «ces élections présidentielles sont un acte crucial» pour le pays et pour «l’avenir collectif», en raison de la crise pandémique provoquée par le covid-19, mais aussi en raison de «l’instabilité gouvernementale que traverse le pays», ainsi que «la crise sociale et économique» que le Portugal devra «surmonter dans un proche avenir».

« Le Président de la République, par sa magistrature d’influence, est quelqu’un qui peut aider le Portugal à avoir la capacité de mobiliser les Portugais pour surmonter les défis qui l’attendent », a-t-il souligné.

Après avoir exercé son droit de vote, Francisco Rodrigues dos Santos a noté que «le taux de participation à cette heure du matin a été légèrement supérieur à ce qui est habituellement la norme à l’école secondaire de Lumiar», arguant que cela «est encourageant».

«D’après ce que j’ai pu percevoir, en fait, les règles de sécurité étaient respectées, l’acte électoral se déroulait le plus vite possible, ne concentrait pas les gens et les règles et étiquettes respiratoires étaient respectées par une écrasante majorité, pour ne pas dire la totalité des électeurs présents », a-t-il ajouté.

Pour le dirigeant centriste, «c’est de bon augure pour les élections d’aujourd’hui».

« S’il est certain que le contrôle, l’inspection, la planification et l’organisation, ceux-ci auront bien sûr lieu pendant la journée, et j’espère qu’ils ont déjà été prévus en temps opportun pour faciliter l’exercice du droit de vote et protéger tous les Portugais », a-t-il ajouté. .

Le Portugal élit aujourd’hui le 20e président de la République et le sixième en démocratie. 10 865 010 électeurs se sont inscrits au suffrage, soit 1 208 536 de plus que lors des élections présidentielles de 2016.

Les sept candidats figurent sur le bulletin de vote dans l’ordre suivant: Marisa Matias (soutenue par le Bloc de gauche), Marcelo Rebelo de Sousa (PSD et CDS / PP), Tiago Mayan Gonçalves (Initiative libérale), André Ventura (arrive), Vitorino Silva , surtout connu pour Tino de Rans, João Ferreira (PCP et PEV) et l’activiste PS Ana Gomes (PAN et Livre).

Les bureaux de vote pour les élections présidentielles ont ouvert à 08h00 au Portugal continental et à Madère, se terminant à 19h00. Aux Açores, ils ont ouvert et fermé une heure plus tard en raison du décalage horaire.

FM (JPS) // PA

Contenu présidentiel: le chef du CDS appelle à un vote sûr et cette «lutte contre l’abstention» apparaît en premier à Visão.