LIGA NOS: PORTIMONENSE 2-2 BENFICA | SANTA CLARA 1-1 PORTIMONENSE

Mercredi soir dernier (10 juin), la collection hétéroclite de wannabes, has-beens et compagnons de Portimonense a affronté le champion en titre Benfica, comptant pas moins de neuf internationaux complets de cinq pays, et a failli repartir avec une victoire au début très improbable.

Pendant les 45 premières minutes, la formation 4-2-3-1 trop prudente du manager Paulo Sérgio, débarrassée des attaquants Jackson et Mimi qui n'étaient même pas sur le banc, a été désespérément surclassée, réalisant son premier et unique tir capricieux en direction de l'objectif de l'opposition vers la fin de cette mi-temps.

Les visiteurs de Lisbonne jouissaient d'une domination absolue, Pizzi et André Almeida trouvant le fond du filet presque comme une évidence dans les 18e et 31e minutes, avec seulement un bon travail du gardien Gonda empêchant pire avant l'intervalle.

Maintenant laissé sans rien à perdre, Sérgio a sonné les changements, faisant appel à Aylton Boa Morte, plus concentré sur l'attaque, et au débutant prometteur Fali Candé pour Pedro Sá et Henrique Custódio – avec un effet spectaculaire.

Aidé par un onze de Benfica trop confiant qui semblait croire qu'il avait déjà gagné la rencontre, c'était maintenant Portimonense qui avançait, le gardien international grec Odysseas se retrouvant soudainement au cœur de l'action avant de se montrer impuissant à arrêter une tête de balle Dener à la 66e minute.

Ainsi encouragés, les hommes de Sérgio sont allés à la recherche de l'égaliseur qui n'est arrivé que 10 minutes plus tard lorsque Júnior Tavares a décoché un tir explosif depuis le bord de la zone après qu'Odysseas avait frappé une tête Possignolo dans la perspective du but. Tabata aurait pu sceller le plus inattendu des retours dans le temps ajouté, mais le Brésilien a faussé son effort.

Le voyage à l’extérieur de ce mardi à Santa Clara sur le site neutre de la Cidade do Futebol à Oeiras a permis un match plus équilibré. Gonda a été le gardien le plus occupé au cours de la première mi-temps, mais c'est Portimonense qui a pris les devants à l'heure où Willyan s'est élevé le plus haut pour enfouir sa tête au fond des filets après un corner de Possignolo.

Un carton rouge pour la Lincoln de Santa Clara 15 minutes plus tard aurait dû sécuriser trois points jusqu'à ce que l'arbitre Gustavo Correia accorde à l'équipe des Açores une pénalité controversée que Rashid a dûment convertie – la Gonda avançant avait dégagé le ballon avec ses jambes mais était toujours pénalisée pour contact ultérieur avec une opposition en avant.

"Contre Benfica, nous avons gagné un penalty et il n'a pas été donné – aujourd'hui, le penalty contre nous a été une décision honteuse", a déclaré Sérgio par la suite. "Il y a eu un certain contact après le dégagement du ballon, ce qui est inacceptable."

Les deux matchs nuls ont amené Portimonense à quatre points du troisième en partant de Paços de Ferreira, qui a affronté Belenenses mercredi soir (après que le Résident ait été mis sous presse).

Les Algarviens sont les prochains en action lundi soir lorsque Marítimo sont les visiteurs.

Par SKIP BANDELE

Le post Portimonense: un match en deux mi-temps est apparu en premier sur Portugal Resident.