Le Conseil de Portimão travaille sur un plan pour soutenir les entreprises locales qui sont en difficulté depuis le début de la pandémie de Covid-19 et qui ont maintenant reçu un nouveau coup après l’inclusion de Portimão sur la liste des arrondissements «à haut risque».

«Dès que ce programme sera créé, nous vous contacterons (propriétaires d'entreprise) afin que vous puissiez demander ce soutien et surmonter la douleur des pertes que nous avons subies cette année», a déclaré la maire Isilda Gomes dans un délai de huit minutes. vidéo publiée vendredi sur la page Facebook du conseil.

Comme l'a souligné Gomes, «nous sommes tous confrontés à une situation très grave, économiquement et socialement.»

«C'est pourquoi nous travaillons pour aider ceux qui en ont le plus besoin avec les projets et programmes appropriés», a déclaré le maire.

Mais ces programmes de soutien ne seront guère utiles si la municipalité ne parvient pas à réduire le nombre de ses cas.

«La grande majorité de la population de Portimão a suivi les recommandations. C'est à cause de très peu que nous avons fait la liste », a souligné Gomes.

«Je sais de quoi je parle. Un citoyen a infecté 20 personnes. Une autre citoyenne infectée est allée travailler en sachant qu'elle était infectée et l'a transmise à 17 autres personnes », a déploré le maire local.

C'est pourquoi Gomes dit qu'il est si important de suivre les recommandations sanitaires.

«Nous avons fait la liste avec une très petite marge, ce qui signifie que nous pouvons également la retirer de la liste avec une très petite marge», a déclaré Gomes, ajoutant que si tout le monde suit les recommandations, Portimão sera plus proche d'être exclu de la liste.

«Ensuite, nous pouvons être fiers de savoir que nous avons tout fait pour mettre fin à cette catastrophe économique», a déclaré Gomes, appelant les «rares personnes qui n’ont pas respecté les règles à le faire.

«Il y a quelque chose que nous devons réaliser. Nous nous battons pour empêcher les gens de mourir. Si nous devons faire des sacrifices pour éviter d’autres morts, faisons-les pour ne pas avoir à pleurer nos proches », a déclaré Gomes.

Entre-temps, le conseil a également lancé une nouvelle campagne de sensibilisation exhortant les citoyens à suivre les directives de Covid-19 afin que les habitants puissent profiter d'un Noël un peu normal.

Intitulée 'Eu Quero o Meu Natal – Escolho Cumprir' (Je veux mon Noël – Je choisis de me conformer), la campagne appelle les citoyens à porter leurs masques, à se tenir à deux mètres des autres, à se désinfecter fréquemment les mains, à respecter «les voies respiratoires étiquette »et installez l'application StayAway Covid.

«Si nous suivons tous les règles, nous aurons un Noël plus heureux», a déclaré Gomes.
michael.bruxo@algarveresident.com