Selon la résolution du Conseil des ministres du 10 septembre et publiée aujourd'hui dans Diário da República, la somme de 4,3 millions d'euros d'assurance en cas de vol de bijoux datant de 2002 sera remise en totalité, ce année, à l'Association du tourisme de Lisbonne (ATL) à cet effet.

Il s'agit de l'homologue du ministère de la Culture, dans le cadre du protocole signé en 2016 entre ATL, la commune de Lisbonne et la Direction générale du patrimoine culturel (DGPC).

Ce partenariat a été créé dans le but de réguler les relations entre les parties pour l'intervention dans les travaux de finition de l'aile ouest du Palácio da Ajuda, destinée à la future installation du musée avec l '«Exposition permanente des joyaux de la Couronne et des trésors de joaillerie de Casa Real », comme on l'appelle dans la résolution.

La résolution du Conseil des ministres vise à autoriser le Bureau de la stratégie culturelle, de la planification et de l'évaluation (GEPAC) à payer les frais de paiement à ATL, jusqu'à concurrence du montant total de 4326796,83, le montant d'assurance restant payé en 2006 au Portugal par l'indemnisation pour le vol des joyaux de la couronne appartenant au Palais National d'Ajuda, remis au Musée de La Haye, et dont la valeur globale s'élevait à 6 130 151,33 euros.

Le même document indique que, jusqu'à début juillet 2020, le montant des dépenses déjà engagées dans le projet, et entièrement assumées par ATL, est d'environ 13,6 millions d'euros, «avec l'intervention à un stade avancé de développement du contrat ".

Le gouvernement rappelle que le coût initialement estimé pour l'intervention était de 15 millions d'euros, ayant été établi dans le protocole signé, que la DGPC se chargerait de soutenir quatre millions d'euros, à partir du montant de l'indemnité, «le reste étant à concurrence du montant total garantis par ATL par ses propres moyens ou financement à collecter par elle ».

En mars 2020, un avenant au protocole original a été signé, la valeur totale des travaux inclus pour l'installation du «Museu do Tesouro Real» étant mise à jour à 26,5 millions d'euros, «en vue du développement du projet et de l'intégration des composants pas initialement prévu, à savoir lié à la sécurité et à la réhabilitation de l'espace public environnant ».

Dans cet avenant, il a également été établi que «la DGPC assume le montant résultant du montant du montant d'assurance pour l'indemnisation du vol des joyaux de la couronne existant à la date, de 4 326 796,83 euros, le solde à concurrence de la valeur totale de l'intervention entièrement par ATL ».

La construction du palais national d'Ajuda a débuté en 1795 et se termine maintenant par la requalification de la façade ouest du bâtiment, avec un projet de l'architecte João Carlos Santos.

C'est dans cette aile ouest que sera installé le Musée royal du Trésor, anciennement appelé «Exposition permanente du Trésor royal, avec les joyaux de la couronne et les trésors de la Casa Real».

Il y a un an et demi, la tutelle avait annoncé que l'espace d'exposition du musée sera un coffre-fort avec des mesures de contrôle et de sécurité strictes, car 900 bijoux royaux, 830 bijoux de tous les jours, argenterie utilitaire et décorative, bijoux seront exposés. commandes et décorations, documentation et iconographie.

Le ministère de la Culture s'attend à ce que le musée reçoive 250 000 visiteurs par an.

AG (SS) // TDI

Le contenu Plus de 4,3 ME de l'assurance bijou volé sont destinés aux travaux à Ajuda apparaît en premier dans Vision.