L’Associação Participar + favorisera, le 13 novembre, à Porto, un colloque sur les défis auxquels sont confrontés les jeunes et présentera son deuxième cahier, intitulé « Contributions aux réponses aux questions importantes du présent », qui a la contribution de diverses personnalités.

Le colloque « Portugal : la jeunesse et les défis du futur » comportera deux panels de débats, animés par António Costa Silva, professeur à l’Instituto Superior Técnico et président du comité de suivi du Plan de relance et de résilience, et par Ana Gabriela Cabilhas, présidente de la Fédération Académique de Porto.

Le premier panel de débat aura pour thème « santé, science, recherche scientifique » et comportera la participation de Sobrinho Simões, président de l’Institut de pathologie et d’immunologie moléculaire de l’Université de Porto, et João Pedro Videira, président de la National Youth Conseil.

Le deuxième panel aura pour thème « environnement, emploi et numérisation » et comprendra les intervenants Elisa Ferreira, commissaire européenne à la cohésion et aux réformes et ancienne ministre de l’Environnement, et José Diogo Marques, du Mouvement comprenant le Portugal.

Au cours de l’événement, sera présenté le deuxième livret de Participar +, intitulé « Contributions aux réponses aux questions importantes du présent », avec une préface d’Eduardo Ferro Rodrigues, président de l’Assemblée de la République, qui contient les interventions du colloque tenue en avril, à Lisbonne, à laquelle ont participé António Saraiva, Susana Santos, Manuel Fonseca, Vítor Ramalho, António Costa Silva, Ana Paula Martins et Carlos Monjardino.

L’Associação Participar + a été fondée fin 2020 par des personnalités de différents horizons politiques, économiques et sociaux, comme Ana Paula Martins, présidente de l’Ordem dos Farmacêuticos ; Antonio Costa Silva; António Saraiva, président du CIP – Confédération des entreprises du Portugal ; Fernando Melo Gomes, ancien chef d’état-major de la marine ; Mgr Januário Torgal Ferreira ; l’économiste João Ferreira do Amaral, professeur titulaire à l’ISEG ; José Ribeiro e Castro, ancien président du CDS ; Ricardo Paes Mamede, professeur à l’ISCTE ; et Vitor Ramalho, secrétaire général de l’Union des capitales de langue portugaise.

Son objectif est de promouvoir la contribution de la société civile aux enjeux stratégiques, en privilégiant cinq enjeux : les effets d’un « parti pris populiste et nationaliste » résultant de la liberté de circulation des personnes, des biens et des capitaux ; le rôle de la langue portugaise dans le monde ; politiques publiques, notamment de défense de l’environnement, de lutte contre les inégalités sociales et géographiques, d’accès à l’éducation et de recherche accrue ; et les fonctions de l’État, dans les dimensions de cohésion, de solidarité et de fourniture de services essentiels.

Le colloque « Portugal : la jeunesse et les défis du futur » a lieu dans l’auditorium de Santa Casa da Misericórdia à Porto, à partir de 14h30.