Le Front commun des syndicats de l'administration publique a annoncé aujourd'hui que, devant un budget de l'Etat pour 2021 (OE2021) qui ne répond pas aux revendications des travailleurs, il a programmé le 13 novembre une manifestation nationale à Lisbonne.

"Nous avons décidé que le Front commun devra répondre à ce silence du gouvernement et à ce manque de mesures qui valorisent les agents de l'administration publique", a déclaré aujourd'hui le coordinateur du Front commun, Sebastião Santana, lors d'une conférence de presse.

L'action nationale aura pour devise «Front commun de lutte» et, selon le dirigeant syndical, elle impliquera tous les syndicats de la structure syndicale, avec une présence à Lisbonne qui débutera à Marquês de Pombal puis se poursuivra jusqu'à l'Assemblée de la République.

L'objectif est, selon Sebastião Santana, de démontrer au gouvernement et au Parlement lui-même à un moment où le budget de l'État est discuté ces positions du Front commun, en réaffirmant la nécessité de répondre à la proposition de revendication commune déjà soumise au gouvernement et la nécessité valoriser les travailleurs de l'administration publique.

"Cette OE n'envisage aucune mesure, à notre avis, qui valorise les employés de l'administration publique ou la nécessité d'augmenter les salaires et les carrières, choisissant une fois de plus de maintenir la voie de la dévaluation de ces travailleurs et de la stagnation des salaires", at-il déclaré.

"Cette voie étant une voie sur laquelle nous ne sommes en aucun cas d'accord, nous avons déjà demandé la négociation complémentaire, prévue par la loi dans le cadre des négociations générales annuelles, nous attendons une nomination", a-t-il ajouté.

Selon Sebastião Santana, dans le contexte actuel de pandémie, toutes les mesures de santé et de sécurité seront assurées.

«Des mesures de santé publique seront prises, les distances seront dûment assurées et il y aura une organisation très soignée des déplacements. Ce sera une grande action de combat, qui comptera sur la participation de nombreux syndicats, en étroite articulation avec les entités sanitaires », a-t-il déclaré.

Dans son cahier de revendications, le Front commun réclame entre autres une augmentation de salaire de 90 euros pour chaque travailleur et une appréciation des carrières dans l'administration publique.

La structure a également regretté que le renforcement attendu du personnel de santé et d'éducation continue d'être insuffisant pour les besoins et que les travailleurs ne se voient pas garantir les conditions nécessaires pour exercer leurs fonctions au milieu de la pandémie de covid-19.

Le débat d'OE2021 est prévu mardi et mercredi au parlement, étant voté, en général, le dernier jour.

ICO // EA

Le contenu OE2021: Front commun marque la manifestation nationale à Lisbonne pour le 13 novembre apparaît d'abord à Visão.