Les pensions les plus basses auront à nouveau une augmentation extraordinaire jusqu'à six et 10 euros l'année prochaine, mais seulement à partir d'août, selon une version préliminaire de la proposition de budget de l'État 2021 (OE2021).

«En 2021, le gouvernement procède à une mise à jour extraordinaire des retraites, avec effet au 1er août», établit le document auquel Lusa avait accès.

Selon la version préliminaire d'OE2021, «la mise à jour extraordinaire est faite pour le montant de 10 euros par retraité, dont le montant global de la pension est égal ou inférieur à 1,5 fois la valeur de l'indice de soutien social (IAS), soit 6 (euros) aux retraités qui perçoivent au moins une pension dont le montant fixe a été actualisé entre 2011 et 2015 ».

La valeur de l'IAS est de 438,81 euros cette année, mais elle devrait être mise à jour l'année prochaine.

Comme les années précédentes, cette augmentation allant jusqu'à 6 et 10 euros intègre le montant résultant de la mise à jour des retraites à effectuer en janvier, en tenant compte de l'inflation et de la croissance économique.

"La valeur de la mise à jour annuelle régulière, réalisée en janvier 2021, est incorporée dans la valeur de la mise à jour extraordinaire", peut-on lire dans la version préliminaire de la proposition d'OE2021.

La pension d'invalidité, de vieillesse et de survivant octroyée par la Sécurité sociale et les pensions de retraite, de retraite et de survivant du régime de protection sociale convergente, octroyées par la Caixa Geral de Aposentações (CGA), sont couvertes par la mise à jour extraordinaire.

Selon le document, la mise à jour extraordinaire «est définie en termes à réglementer par le gouvernement».

Cette année, l'augmentation extraordinaire a commencé à être versée en mai, avec l'entrée en vigueur du budget de l'État et a couvert environ 1,9 million de retraités.

La mise à jour extraordinaire s'est traduite par une augmentation de 10 euros pour les 1,3 million de retraités ayant des pensions allant jusqu'à 1,5 indice de soutien social (IAS), soit jusqu'à 658,2 euros, et de six euros pour la environ 600 mille pensionnés qui perçoivent au moins une pension dont le montant fixe a été actualisé entre 2011 et 2015.

La mesure représente une dépense annuelle de 120 millions d'euros en 2020, selon une note publiée à l'époque par le ministère du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale.

Il s'agit de la quatrième année au cours de laquelle les pensions de faible valeur ont augmenté de façon spectaculaire et vise à indemniser les retraités avec des pensions de faible valeur qui n'ont pas fait l'objet de mises à jour des réformes entre 2011 et 2015.

En 2017 et 2018, les pensions ont connu une augmentation extraordinaire versée à partir d'août et, l'année dernière, la mesure est entrée en vigueur en janvier.

Cette année, OE2020 a décidé que le paiement devait être effectué dans le mois suivant l'entrée en vigueur du budget de l'État.

La proposition OE2021 doit être présentée aujourd'hui par le gouvernement au parlement.

DF (LT) // JNM

Le contenu OE2021: La baisse des pensions aura une augmentation extraordinaire à partir du mois d'août apparaît en premier dans Vision.