«En 2021, un programme temporaire de soutien et de stimulation de la consommation est créé dans les secteurs fortement touchés par la pandémie de la maladie covid-19, qui consiste en un mécanisme qui permet au consommateur final d'accumuler le montant correspondant à la TVA totale encourue dans la consommation des secteurs l'hébergement, la culture et la restauration, pendant un trimestre, et utiliser cette valeur au cours du trimestre suivant, en consommation dans ces mêmes secteurs », lit-on dans le document auquel Lusa a eu accès.

La mesure, baptisée «  IVAucher '', vise à contribuer à stimuler la consommation dans les secteurs les plus touchés par la pandémie causée par le nouveau coronavirus, avec la valeur de la TVA qui peut être actualisée par chaque consommateur calculée sur la base des factures de ces secteurs qui ont leur TIN et être communiquée à l'Administration fiscale et douanière (AT), via la facture électronique.

L'utilisation du crédit accumulé par chaque consommateur se fait «par escompte immédiat» sur la consommation, en précisant la version préliminaire de la proposition OE2021, que cette remise «assume la nature du ticket modérateur» et «opère par compensation interbancaire» à travers les entités chargées du traitement les paiements électroniques "qui fournissent les services techniques du système de compensation et de règlement (SICOI)".

La TVA utilisée dans le calcul de la valeur de la contribution ne contribue pas au montant des déductions de l'encaissement IRS conférées par l'exigence de facturation (dans laquelle les frais de restauration sont précisément l'un de ceux considérés, ou pour les frais généraux de la famille.

Comme il s'agit d'une mesure nouvelle et temporaire, la proposition d'OE, dans cette version préliminaire, détermine déjà que le gouvernement est autorisé «à effectuer des changements budgétaires résultant de l'opérationnalisation du programme 'IVAucher', en échange de l'Appropriation centralisée au ministère des Finances , pour stimuler la consommation dans les secteurs fortement touchés par la pandémie ».

L'adhésion à «IVAucher» dépend de la décision du contribuable, la version préliminaire précisant que l'adhésion «dépend du consentement préalable libre, spécifique, éclairé et explicite concernant le traitement et la communication des données nécessaires à son fonctionnement».

«AT ne peut accéder, directement ou indirectement, à aucune donnée bancaire dans le cadre du programme 'IVAucher', à l'exception des traitements strictement nécessaires pour présenter au consommateur les mouvements et soldes de l'utilisation de la prestation dans les canaux AT», établit le document.

De même, les entités responsables du traitement des paiements électroniques "ne peuvent accéder, directement ou indirectement, à aucune information fiscale d'AT relative aux consommateurs ou aux commerçants, sauf pour le résultat du calcul de l'avantage aux fins de son utilisation".

Afin d'éviter toute utilisation abusive ou abusive de cette mesure, AT peut utiliser les informations contenues dans les rapports d'inspection, émis dans le cadre du régime complémentaire de la procédure d'inspection fiscale et douanière, "qui conclut à des inexactitudes dans ces factures et autres documents. pertinent sur le plan fiscal ».

La proposition OE2021 doit être présentée aujourd'hui par le gouvernement au parlement.

LT // JNM

Le contenu OE2021: «IVAucher» vous permet de réduire la TVA sur l'hébergement, la nourriture et la culture au cours du prochain trimestre à Visão.