Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), en partenariat avec le Bureau de la reconstruction post-cyclone et 17 organisations, a annoncé aujourd'hui qu'il mettra en œuvre des activités économiques pour soutenir 53 143 familles touchées par les cyclones Idai et Kenneth au Mozambique.

La majorité, 37 503 familles bénéficiaires, se trouvent dans la province de Sofala, dévastée par Idai, et les 15 640 restants à Cabo Delgado, une région touchée par Kenneth.

Les interventions prévues à Sofala ont été présentées cette semaine lors de réunions avec les autorités au niveau du district représentant 3,1 millions de dollars (2,6 millions d'euros) dans le cadre du programme de relance du Mozambique (MRF), avec la mise en œuvre et le soutien financier du PNUD. Union européenne, Canada, Chine, Finlande, Inde, Norvège et Pays-Bas.

«Le mécanisme de relèvement aura des interventions au Mozambique pendant cinq ans et les activités présentées lors des réunions de cette semaine commenceront sur le terrain plus tard cette année, dans le but d'accélérer le rétablissement résilient des familles les plus touchées», a déclaré Ghulam Sherani, coordinateur du mécanisme de relèvement. au PNUD au Mozambique, cité dans un communiqué.

Les bénéficiaires sont «déplacés dans des sites de réinstallation ou dans des communautés d'accueil identifiées avec le soutien des autorités locales».

"Beaucoup de ces groupes vivent dans une situation vulnérable", aggravée par "les impacts de la crise provoquée par le covid-19", a-t-il ajouté.

Dans la pratique, le programme est basé sur le soutien aux personnes les plus touchées par les changements à long terme, de sorte que certaines des activités à mettre en œuvre consistent à «la formation de groupes d'épargne et de microcrédit, la fourniture de kits de démarrage pour les nouvelles petites entreprises et la formation». .

Il y aura également des activités à forte intensité de main-d'œuvre pour la remise en état des infrastructures sociales «avec la participation active des communautés, afin qu'elles soient mieux préparées à d'éventuelles catastrophes futures».

Sherani a souligné que deux autres composantes du mécanisme de relèvement du Mozambique concernent la construction et la réhabilitation de maisons communautaires et de bâtiments publics (pilier 2 du programme) et le renforcement institutionnel du bureau de reconstruction (Pilar3).

«Les activités relevant de ces piliers sont développées et mises en œuvre en parallèle: 471 maisons seront construites en 2020» avec des matériaux traditionnels et «600 autres seront réhabilitées, cette année, à Sofala».

Dans la province de Cabo Delgado, la région la plus touchée par le cyclone Kenneth, le PNUD a commencé des interventions en juillet dans le but de restaurer les moyens de subsistance et les économies de 15 640 familles touchées vivant dans des sites de réinstallation ou avec des communautés d'accueil.

La saison des pluies 2018/2019 a été l'une des plus sévères de mémoire au Mozambique: 714 personnes sont mortes, dont 648 victimes de deux cyclones (Idai et Kenneth) qui ont frappé le Mozambique.

Le cyclone Idai a frappé le Mozambique en mars, faisant 603 morts et la ville de Beira, l'une des principales villes du pays, a été gravement touchée.

Le cyclone Kenneth, qui a frappé le nord du pays en avril, a tué 45 personnes.

LFO // PJA

Mozambique / Teneur en cyclone: ​​le PNUD soutient les activités économiques de 53 000 familles d'abord à Visão.