Le programme de l’inauguration de Marcelo Rebelo de Sousa pour un second mandat à la présidence de la République, mardi, s’étendra à Porto, dans l’après-midi, et comprend à nouveau une cérémonie œcuménique.

Selon les orientations générales du programme, publiées aujourd’hui, après l’inauguration et la cérémonie de serment devant l’Assemblée de la République, à 10h30, avec une participation réduite à moins de cent personnes, le chef de l’Etat se rendra aux Jerónimos Monastère, à Lisbonne, où il déposera des couronnes sur les tombes de Luís de Camões et Vasco da Gama.

L’arrivée au Palais de Belém, avec une garde d’honneur à la porte principale, est prévue à 12h15. Dans la Sala das Bicas, Marcelo Rebelo de Sousa recevra la fanfare des trois ordres, symbole du président de la République et grand maître des ordres honorifiques portugais.

Peu de temps après, le président de la République part pour Porto, où il doit arriver à 14h30.

Après une rencontre avec le maire, Rui Moreira, le chef de l’Etat présidera à 15h30, dans le Salão Nobre dos Paços do Concelho, une cérémonie œcuménique avec des représentants de diverses confessions religieuses présents au Portugal – comme il l’a fait il y a cinq ans ans, à la mosquée de Lisbonne, également le jour de l’inauguration.

Marcelo Rebelo de Sousa visitera le Centre Culturel Islamique de Porto, à 16h30, avant de retourner à Lisbonne.

La cérémonie d’inauguration à l’Assemblée de la République aura une participation réduite, avec 50 des 230 députés, six membres du Gouvernement et les invités limités «à la plus haute préséance du Protocole de l’Etat portugais».

Aux termes de la Constitution, le Président élu de la République entre en fonction devant le parlement, faisant la déclaration d’engagement suivante: «Je jure sur l’honneur de remplir fidèlement les fonctions dans lesquelles je suis investi et de défendre, respecter et faire respecter les Constitution de la République portugaise ».

Lorsqu’il a pris ses fonctions de président de la République il y a cinq ans, le 9 mars 2016, Marcelo Rebelo de Sousa est arrivé à pied à l’Assemblée de la République, violant le protocole.

Le programme de son inauguration avait un format original, qui a duré toute la journée, y compris une réunion œcuménique à la mosquée de Lisbonne et un concert à Praça do Município – et à l’époque il s’est également étendu à Porto, mais deux jours plus tard, avec des visites à la Mairie, le quartier Cerco et une exposition.

Toujours à Lisbonne, le 10 mars, Marcelo Rebelo de Sousa a salué un à un les employés du palais de Belém, a reçu les compliments du corps diplomatique du palais d’Ajuda et a eu la première réunion hebdomadaire avec le Premier ministre, António Costa.

Lors des élections présidentielles du 24 janvier, il a été réélu Président de la République avec 60,67% des suffrages exprimés.

IEL // JPS

Le contenu Marcelo prolonge le programme d’inauguration à Porto avec une cérémonie œcuménique qui apparaît d’abord à Visão.