Le Conseil de Loulé a annoncé un nouveau programme comprenant 76 mesures pour lutter contre la crise sociale et économique provoquée par la pandémie de Covid-19.

Le Programme d'action pour la gestion de la crise sociale et économique (Programa de Ação para Gestão da Crise Social e Economic, PAGCSE), d'un montant total de 6,8 millions d'euros, comprend des mesures à mettre en œuvre à partir de ce mois et pour couvrir l'été 2021 et même la fin du prochain an.

Lors de la première vague de la pandémie, le conseil avait déjà investi environ 4,7 millions d’euros dans des mesures visant à contenir ses effets, portant le montant total du financement d’aide depuis le début de 2020 à 11,5 millions d’euros, soit environ 10,7% du budget annuel de la municipalité.

«C’est un montant important auquel nous n’attendions pas, mais c’est la responsabilité des pouvoirs publics, en l’occurrence au niveau local, de faire face à la crise», a déclaré le maire de Loulé, Victor Aleixo.

Selon le maire, le conseil a été contraint de réorganiser ses projets et plans d'investissement afin de canaliser l'argent vers ce qui est «absolument important: la santé publique et le soutien à l'économie».

Avec des prévisions suggérant l'arrivée d'une nouvelle vague «plus forte» de la pandémie, le conseil a créé un groupe de travail pour élaborer un programme prolongé après avoir entendu 25 entités externes.

«Nous disposons désormais des« outils »nécessaires adaptés aux circonstances difficiles auxquelles notre communauté est confrontée», at-il déclaré.

Les mesures apporteront une aide à un large éventail de secteurs, notamment l'économie et la fiscalité, l'emploi et la formation, le commerce local, la culture et les événements, la cohésion sociale, la santé, le logement, l'éducation et la sécurité et la protection civile.

Loulé est l'une des sept municipalités de l'Algarve qui a jusqu'à présent maîtrisé son nombre de cas positifs de coronavirus, sortant ainsi de la liste gouvernementale des arrondissements à haut risque confrontés à des restrictions plus strictes.

michael.bruxo@algarveresident.com