Il s'agit de l'œuvre «Figuras do Fado», qui présentera des biographies, personnelles et artistiques, de plus de 300 noms, parmi des fadistas, musiciens, compositeurs, poètes et producteurs, a expliqué l'agence Lusa Luciano Reis, qui a qualifié le projet de « sans précédent".

"L'idée est de synthétiser tous ceux qui sont intervenus dans l'univers fadista", a expliqué le chercheur en histoire des arts du spectacle, auteur d'autres titres, notamment sur "Histoire du cirque" et "Histoire de Parque Mayer", ceci en partenariat avec Jorge Trigo.

"Nous voulons présenter des biographies approfondies, afin de ne pas être juste un synopsis de leur carrière", a déclaré Reis à Lusa, soulignant "l'importance de la collaboration" des artistes actifs, qui sont invités à participer.

"Nous avons envoyé une feuille modèle avec plusieurs questions, essentielles pour construire une biographie", a-t-il déclaré.

L'auteur Carlos Jorge Espanhol, pour sa part, a souligné le fait que "de nombreux artistes n'ont pas fixé leur carrière", ce qui les a encouragés à "se mettre au travail".

Le projet comprend le soi-disant «fado amateur», un médium que Carlos Jorge Espanhol garantit «bien connaître».

Pour faire partie de l'inventaire, «ayez juste un disque édité». "C'est le tamis, notamment pour ceux du fado amateur", a expliqué Luciano Reis.

Le 1er volume est sous presse "et devrait sortir cette année", a ajouté Espanyol. Au total, il y a dix volumes, avec environ 30 noms chacun, totalisant 300 «Figuras do Fado», mais Luciano Reis a déclaré qu '«ils peuvent être plus».

Les volumes ne sont pas organisés par ordre alphabétique, ce qui facilite l'ajout de noms. Le point culminant, étant donné «l'importance et la popularité de la carrière», est le choix des noms qui ouvrent et ferment chaque volume.

Amália Rodrigues (1920-1999) ouvre le 1er volume, qui se termine avec Anita Guerreiro, qui chante actuellement à Arcadas do Faia, à Lisbonne.

Hermínia Silva (1907-1993) ouvre le 2e volume, qui se termine avec le compositeur Frederico Valério (1913-1982), auteur de thèmes tels que «Na rua dos minha júmes», «Ai, Mouraria» ou «Fado Malhoa», entre autres.

"Lorsque nous mentionnons l'univers fadista, nous incluons le fado dans d'autres arts tels que le cinéma et le théâtre, qui ont beaucoup contribué à le diffuser auprès d'un large public", a déclaré Luciano Reis, faisant référence aux nombreuses créations faites pour être présentées sur scène ou à l'écran, donnant ainsi exemple «Velho Fado da Severa» ou «Fui ao Baile».

Luciano Reis admet que l'enquête est terminée l'année prochaine.

Les dates de publication des différents volumes ne sont pas encore définies.

Luciano Reis, diplômé en gestion des arts, est chercheur en histoire des arts du spectacle, auteur ou co-auteur de plusieurs œuvres, à savoir la biographie d'acteurs tels que Beatriz Costa, Ivone Silva, Laura Alves, Maria Dulce, Eugénio Salvador, Vasco Santana et João d'Ávila, entre autres.

Parmi les plus de 50 titres qu'il a publiés, il y a aussi des œuvres des maestros Alves Coelho et Fernando Correia Martins, ainsi que «L'histoire du Teatro Ádóque», «Para Uma Uistória da Teatro no Sintra», «As Grandes 20th Century Divas », en plus de« History of Circus »et« History of Parque Mayer », en partenariat avec Jorge Trigo.

Carlos Jorge Espanhol a plus de 40 ans de travail dans les domaines du spectacle, en tant qu'auteur, producteur, scénographe, répétiteur, en particulier dans le théâtre de magazines, le fado et les marches populaires.

NL // MAG