Le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 5,7% au troisième trimestre en glissement annuel et s'est redressé de 13,3% en chaîne, a confirmé l'Institut national de la statistique (INE) dans les comptes nationaux trimestriels publiés aujourd'hui.

«Au troisième trimestre 2020, le PIB a enregistré une baisse sur un an de 5,7% en volume, après la contraction de 16,4% observée au trimestre précédent. Cette évolution est largement due au comportement de la demande intérieure, qui a enregistré une contribution nettement moins négative qu'au trimestre précédent (de -11,8 points de pourcentage au deuxième trimestre à -4,0 points de pourcentage), reflétant principalement la reprise de la consommation privée et, dans une moindre mesure, de l'investissement et de la consommation publique », explique l'INE.

Dans le même sens, la contribution de la demande extérieure nette au troisième trimestre a été moins négative que celle enregistrée au trimestre précédent (de -4,6 points de pourcentage à -1,6 point de pourcentage), avec une reprise plus significative des exportations de biens et services (d'un taux de -39,4% à -15,2%) que celui observé dans les importations de biens et services (de -29,2% à -11,4%), principalement en raison de l'évolution des exportations de marchandises », ajoute-t-il.

Concernant l'évolution de la chaîne – le PIB a augmenté de 13,3% en termes réels par rapport au deuxième trimestre, après avoir baissé de 13,9% au trimestre précédent – l'INE explique également ce résultat «principalement en raison du comportement de la demande intérieure , qui a enregistré une contribution positive de 10,7 points de pourcentage à la variation de la chaîne du PIB, presque symétrique de celle observée au deuxième trimestre (-10,9 points de pourcentage) ».

"La contribution de la demande extérieure nette est également devenue positive (2,6 points de pourcentage), après avoir été très négative (-3,0 points de pourcentage) au trimestre précédent, avec une forte croissance des exportations de biens et services" , avoir besoin.

Les chiffres connus aujourd'hui font suite à deux estimations rapides publiées précédemment par l'INE: la première, le 30 octobre, signalait une baisse de 5,8% du PIB en glissement annuel et une reprise de la chaîne de 13,2%, et le second, le 13 novembre, révisait le précédent d'un dixième (pour une contraction de 5,7% sur un an et une reprise de la chaîne de 13,3%), soit le même que celui dévoilé aujourd'hui.

PD // EA

Le contenu INE confirme une baisse annuelle du PIB de 5,7% au 3ème trimestre et une augmentation de 13,3% de la chaîne apparaît en premier à Visão.