Les ventes de produits pétroliers de Galp ont chuté de 45% au deuxième trimestre de l'année par rapport à la même période l'an dernier, selon un communiqué de la société envoyé à la Securities Market Commission (CMVM).

Selon la «mise à jour commerciale» publiée aujourd'hui par Galp Energia, SGPS, SA, les ventes de gaz naturel aux clients directs ont chuté de 38% au cours de la même période et de 27% au cours des trois premiers mois de l'année, tandis que les ventes d'électricité ont chuté. 14% au deuxième trimestre sur un an et 25% par rapport au premier trimestre de l'année.

Dans le document, la société souligne que "les ventes de produits pétroliers, de gaz naturel et d'électricité aux clients directs ont reflété les effets de la baisse significative de la demande causée par les mesures d'urgence adoptées" en raison de covid-19.

En avril, lors de la présentation des résultats du premier trimestre, Galp avait déjà mis en garde contre une baisse brutale de la demande due à la pandémie, annonçant que, pour cette raison, elle développait des initiatives pour réduire les investissements et les charges d'exploitation de plus de 500 millions par an en 2020 et 2021 par rapport au plan d'investissement annoncé précédemment.

Dans la "mise à jour commerciale" publiée aujourd'hui, Galp Energia rapporte que la production a atteint 118 600 barils de pétrole par jour, avec peu de variation par rapport aux trois premiers mois de l'année, mais qu'elle représente une augmentation de 19% sur la même période.

La production de pétrole et de gaz naturel a quant à elle totalisé 132,2 milliers de barils par jour, soit une augmentation de 18% par rapport à la même période l'an dernier et de 1% par rapport au premier trimestre de l'année.

La marge de raffinage a baissé de 33% sur un an, à deux dollars le baril, mais par rapport au premier trimestre de l'année, elle a augmenté de 7%.

Fin juin, la dette nette de Galp s'élevait à 1,9 milliard, contre 1,5 million fin mars.

Galp indique que l'augmentation de la dette nette reflète «la distribution des dividendes versés au cours du trimestre».

La société rappelle que les informations diffusées aujourd'hui visent à "fournir les conditions macroéconomiques, opérationnelles et commerciales" auxquelles Galp a été soumise au cours du deuxième trimestre 2020, ainsi qu'une perspective de la situation financière au 30 juin 2020.

Il souligne également que les marges, les prix, la production et les autres informations mentionnés dans ce document doivent être considérés comme provisoires et que les chiffres définitifs seront publiés le 27 juillet 2020.

SO // SB

Le contenu Les ventes de produits pétroliers Galp ont chuté de 45% au 2ème trimestre apparaît d'abord à Visão.