Deux films portugais, de Cristèle Alves Meira et João Gonzalez, ont été sélectionnés pour la compétition de la Semaine de la Critique, l’un des programmes parallèles du Festival de Cannes, en mai en France, a été annoncé aujourd’hui.

Selon le calendrier annoncé, « Alma Viva », de la réalisatrice luso-française Cristèle Alves Meira, fera partie de la Semaine de la Critique, un premier long métrage de fiction coproduit entre la France, la Belgique et le Portugal, par Midas Filmes.

Le film a été tourné à l’été 2021 dans la région de Trás-os-Montes de Vimioso, dans le district de Bragance, où la réalisatrice a des racines familiales et où elle a déjà tourné.

L’histoire met en vedette Salomé, une fillette de 10 ans qui part en vacances avec sa grand-mère et se reproche sa mort, ne comprenant pas ce qui s’est passé.

Alors que la famille organise les funérailles, « Salomé est possédée par une force incontrôlable et a failli tuer la voisine de sa grand-mère, qu’elle soupçonne de l’avoir empoisonnée », et est accusée de sorcellerie par les villageois, lit-on dans le synopsis.

Le film, qui s’appelait « Bruxa », présente les interprétations d’Ana Padrão, Esther Catalão, Duarte Pina, Nuno Gil, Pedro Lacerda, entre autres.

Ce sera le retour de Cristèle Alves Meira à la Semaine de la critique cannoise, après avoir présenté les courts métrages « Campo de Víboras », en 2016, et « Invisible Hero », en 2019.

Cette année, la Semaine de la Critique présentera également l’animation « Marchands de glace », la troisième œuvre de João Gonzalez, coproduite entre le Portugal, la France et le Royaume-Uni.

Selon l’Agência da Curta-filmagem, « Marchands de glace » est le premier film d’animation portugais à faire partie de la Semaine de la critique cannoise.

Selon le synopsis, « Ice Merchants » parle d’un homme et de son fils, qui vivent au sommet d’une falaise, d’où ils se parachutent chaque jour pour fournir de la glace au village, situé dans une plaine.

Dans le film, João Gonzalez est responsable de la réalisation, de la direction artistique, de la composition et de l’interprétation de la bande originale. Le travail d’animation a eu la collaboration du polonais Ala Nunu.

João Gonzalez, né à Porto en 1996, est également l’auteur des films « The Voyager » (2017) et « Nestor » (2019), réalisés dans un contexte scolaire au Portugal et au Royaume-Uni.

La Semaine de la Critique est organisée par l’Union de la Critique de Cinéma Française, en parallèle du festival de Cannes, et s’adresse principalement aux nouveaux talents, avec une sélection de premières et deuxièmes oeuvres. La 61e édition se déroulera du 18 au 26 mai.

L’ouverture se fera avec le film « Quand tu auras fini de sauver le monde », réalisé par l’acteur Jesse Eisenberg, et la fin sera avec « Next Sohee », du réalisateur Jung July.

Le Festival de Cannes tiendra sa 75e édition du 17 au 28 mai, après avoir déjà annoncé la compétition des longs métrages et quelques œuvres à montrer hors compétition.

En mai, un autre des programmes parallèles avec un calendrier déjà annoncé est la Quinzena des réalisateurs, qui présentera le film « Fogo-Fátuo », de João Pedro Rodrigues.

SS // TDI

Les films de Cristèle Alves Meira et João Gonzalez à la Semaine de la Critique cannoise apparaissent en premier sur Vision.