Le gouvernement allouera 12,26 milliards d’euros aux entreprises, dans le cadre du Plan de relance et de résilience (PRR) et Portugal 2030, a annoncé aujourd’hui le ministre du Plan, Nelson de Souza.

Dans une présentation donnée lors de la conférence « Fonds européens : Minho et Galice », le ministre a ajouté qu’après que Portugal 2020 ait dirigé 7 milliards vers les entreprises, Portugal 2030 allouera 6,7 ​​milliards et le PRR 5,5 milliards.

Les fonds accumulés des deux programmes représentent une augmentation de 75% par rapport à ce que les entreprises ont reçu au Portugal 2020, a également souligné Nelson de Souza, précisant que, dans les prochains tableaux de financement, « il y aura beaucoup plus d’incitations pour les entreprises de la région. des changements climatiques ».

Le membre de l’exécutif dirigé par António Costa a également estimé que le pays disposera, au total, de 16,64 milliards d’euros au titre du PRR et de 24,18 milliards d’euros au titre du Portugal 2030.

« Il est nécessaire d’ajouter de nouveaux secteurs, de nouveaux emplois, de nouvelles exportations pour que nous puissions être compétitifs sur les marchés internationaux », a-t-il souligné lors de la conférence organisée par la Confédération des entreprises de la région du Minho, à Braga.

Une partie des fonds du PRR sera appliquée à travers des initiatives telles que les Agendas mobilisateurs, qui ont déjà reçu 146 candidatures – dont 35% avec des « agendas verts » – et un « grand concours » pour « soutenir la décarbonation dans l’industrie et dans les services », a déclaré le ministre du Plan.

Nelson de Souza a également informé que le pays, fin août, avait exécuté 10% de Portugal 2020, ayant une « très forte probabilité d’atteindre l’objectif de 16% d’exécution pour cette année ».

Le gouvernement a également l’intention de mettre en œuvre 17% du cadre communautaire en 2022 et 12% en 2023, atteignant 100% d’ici la fin de cette année.

« Nous ne raterons aucune occasion de profiter des fonds contractés. Nous avons toutes les conditions pour garantir qu’il n’y aura plus d’argent de Portugal 2020 », a-t-il déclaré.

Dans le même panel, José Manuel Fernandes, eurodéputé du district de Braga, a défendu la nécessité d’utiliser les fonds pour recapitaliser les Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui sont « viables » mais ont connu des difficultés pendant la pandémie.

L’eurodéputé élu par le PSD a également souligné que le Nord, en tant que région la plus pauvre du pays, selon l’indicateur du PIB « par habitant », ne peut pas recevoir moins de fonds qu’au Portugal 2020, après avoir mis en garde sur la nécessité d’éviter « une pensée unique ». dans l’application des fonds, lorsque le territoire est loin d’être égal.

TYME // CSJ

Le contenu Les entreprises recevront plus de 12 000 ME du PRR et Portugal 2030 apparaît en premier dans Visão.