Les demandes de soutien aux professionnels et aux structures du secteur de la culture, incluses dans le budget supplémentaire, ouvriront en août, après la publication de ce document dans Diário da República, a expliqué aujourd'hui le ministre de la Culture.

«Nous attendons la publication du Budget supplémentaire de l'Etat, qui n'a pas encore été promulgué par le Président de la République, afin de pouvoir mettre les exigences 'en ligne', afin que (professionnels et structures) puissent solliciter le soutien contenu dans le budget», a déclaré aujourd'hui Graça Fonseca. , lors d'une audition à la commission parlementaire de la culture et de la communication.

Le 4 juin, après la réunion du Conseil des ministres, le Premier ministre, António Costa, a annoncé que les professionnels indépendants du secteur de la culture recevraient, en juillet et septembre, un soutien social similaire à celui attribué aux travailleurs. auxquelles ils ne peuvent accéder en raison de l'intermittence de leur activité.

A la même occasion, António Costa a annoncé trois millions d'euros pour des «salles indépendantes» pour des activités culturelles, afin qu'elles puissent reprendre l'activité, récupérant les pertes causées par la pandémie du covid-19, et 750 000 euros pour soutenir l'adaptation des salles dans le contexte de covid.

Lusa avait déjà interrogé à plusieurs reprises le ministère de la Culture sur comment et quand les professionnels et les structures pouvaient solliciter ce soutien, mais n'a pas obtenu de réponses.

Graça Fonseca a justifié l'ouverture des candidatures en août car elle estimait qu '«il n'aurait pas de sens, car institutionnel, que le gouvernement anticipe l'acte de promulgation par le président de la République et la publication (du budget)».

«En anticipant que le budget sera publié dans les prochains jours, au cours du mois d'août, les exigences en ligne seront mises à disposition, tant pour les travailleurs indépendants que pour les structures (à la fois en ce qui concerne le soutien de l'activité, et en ce qui concerne le paiement des dépenses déjà engagées pour les équipements culturels afin de s'adapter aux exigences de la direction générale de la santé », a-t-il déclaré.

Lors de l'audition parlementaire d'aujourd'hui, en plus d'interroger le ministre sur le soutien au secteur inclus dans le budget supplémentaire, les députés ont demandé des éclaircissements sur l'aide d'urgence, à savoir la ligne d'urgence pour les arts, d'une valeur de 1,7 million d'euros. , qui a reçu 1 025 candidatures, dont 636 ont été jugées éligibles et, parmi celles-ci, 311 seulement ont reçu une aide.

Le 30 juin, Graça Fonseca a garanti, au parlement, que tous ceux soutenus par cette ligne recevraient jusqu'à la fin de cette semaine la valeur qui leur était attribuée.

Cependant, la semaine suivante, le 6 juillet, le public – Professionnels des arts du spectacle a averti que les fonds n’avaient pas encore atteint tous les bénéficiaires.

Aujourd'hui, le ministre de la Culture a garanti que «toutes les structures artistiques qui ont livré les protocoles de soutien signés ont déjà reçu les fonds».

«Pour le moment, les seuls qui n'ont pas encore reçu sont ceux qui n'ont pas retourné les documents signés, qui doivent être retournés. Nous espérons qu'à la fin de ce mois, ce qui manque sera livré et que les paiements au titre de cette ligne seront terminés », a-t-il déclaré.

Graça Fonseca a également ajouté que le soutien aux éditeurs et aux librairies "a déjà été intégralement payé".

Sur un total de 261 entités (119 éditeurs et 142 librairies) en compétition, 251 ont été soutenues, pour un montant maximum de 1 500 euros (éditeurs) et 2 000 euros (librairies).

Le montant attribué s'élève à 436 225,48 euros, ajoutant un peu plus de 36 milliers d'euros aux 400 milliers initialement annoncés pour ce programme.

JRS (AL) // MAG

Le contenu Les demandes de soutien à la culture du budget supplémentaire ouvriront en août – le ministre apparaît en premier à Visão.