L'administration fiscale et douanière (AT) a traité 1 824 641 remboursements IRS d'un montant de 1 869 millions d'euros, à un moment où 3 878 128 déclarations de revenus annuelles sont en cours de règlement.

Ces données ont été rendues publiques aujourd'hui par le ministère des Finances, le jour où les secrétaires d'État qui composent l'équipe de João Leão sont entendus en commission du budget et des finances, dans le cadre de la discussion du budget supplémentaire de l'État.

La valeur moyenne des remboursements déjà traités s'élève à 1 024 euros, mais ce montant augmente à 1 052 euros si l'on prend en compte les 2 141 120 déclarations déjà réglées avec droit au remboursement, dont la valeur s'élève à 2 254 millions d'euros.

Les mêmes données indiquent également que jusqu'à présent 539.664 notes de recouvrement ont été émises – ce qui se produit lorsque les retenues à la source effectuées au cours de l'année précédente sont inférieures à l'IRS en raison des revenus gagnés – pour un montant global de 1.037 millions d'euros.

En moyenne, chacun de ces contribuables devra verser 1 922 euros à l'État, la date limite pour le faire étant fixée au 31 août.

Sur les près de 3,9 millions de déclarations IRS déjà réglées, 1 197 344 n'ont encore entraîné ni paiement ni remboursement par le contribuable par l'État.

Les données du ministère des Finances indiquent également qu'à ce jour, 4 999 370 déclarations IRS ont été soumises, les déclarations automatiques représentant environ un tiers (32%) de ce total.

La date limite de soumission de la déclaration annuelle de l'IRS a commencé le 1er avril et se termine le 30 juin. Par rapport au nombre de déclarations soumises l'année dernière, environ 900 000 doivent encore être livrées.

Les remboursements liés aux revenus gagnés en 2019 ont commencé à être traités le 21 avril, plus tard que ceux observés ces dernières années, assurant au ministère des Finances qu '«en ce moment, un taux d'exécution du remboursement similaire à celui des autres années est observé» .

L'exécution du budget d'avril indique qu'à la fin de ce mois, les revenus de l'IRS s'élevaient à 4,4661 milliards d'euros, contre 673,8 millions d'euros à la même période 2019.

Selon la direction générale du budget (DGO), l'augmentation en glissement annuel des recettes de cette taxe "découle du retard au début des remboursements IRS, survenu en état d'urgence".

Plus tôt ce mois-ci, lors d'une audition au Parlement, le ministre de l'Économie et de la Transition numérique, Pedro Siza Vieira, a déclaré qu'il avait l'indication "qu'en juin, ils seront payés en totalité", garantissant qu '"il n'y a pas de gestion de trésorerie" pour ce niveau.

En 2019, le montant total des remboursements IRS s'élevait à 3 003,1 millions d'euros, selon les informations disponibles dans le résumé d'exécution budgétaire de la direction générale du budget. En 2018, la valeur retournée aux contribuables était de 2,6264 milliards d'euros.

LT (PD) // JNM

Les autorités fiscales ont jusqu'à présent payé 1 869 ME en remboursements IRS. Apparaît d'abord à Visão.