Selon une note publiée sur le site Internet du gouvernement des Açores, de la coalition PSD/CDS-PP/PPM, la distinction a eu lieu « lors d’une cérémonie qui s’est tenue cette semaine à Bruxelles ».

Selon la secrétaire régionale à l’éducation et aux affaires culturelles, Sofia Ribeiro, le prix de la Commission européenne est destiné à «des événements culturels et des sites de grand intérêt dans le domaine du patrimoine culturel, qui combinent le patrimoine historique, archéologique et immatériel de l’identité européenne ” .

« Depuis les années 1970, plus d’une centaine d’épaves ont été détectées grâce à des travaux archéologiques successifs dans tout l’archipel, enregistrés dans la carte archéologique des Açores, avec environ un millier de sites documentés », a déclaré le responsable.

L’archipel des Açores correspond « à l’un des sites, au monde, avec le plus grand potentiel patrimonial dans ses eaux ».

La stratégie en cours consiste à « apprécier et capitaliser sur ces atouts, au niveau touristique et économique, avec des partenariats avec des centres de recherche, et les protéger, par la création d’outils juridiques à des fins appropriées », indique également la note.

Le titulaire du portefeuille des Affaires culturelles, cité dans la note publiée, explique également que le Label du patrimoine européen est « la distinction la plus importante, au niveau européen, dans le cadre du patrimoine culturel, visant à accroître le sentiment d’appartenance à l’Union européenne ». ”.

« Les Açores ont été notifiées en 2019 avec cette distinction, cependant, en raison de la pandémie, la cérémonie de remise des prix a été reportée à cette année, et les places distinguées en 2021 ont également été récompensées », a ajouté Sofia Ribeiro.

Le processus a commencé en 2018, « suite à la création de la feuille de route du patrimoine culturel subaquatique des Açores », en postulant pour le prix « tout le patrimoine subaquatique de l’archipel inventorié jusque-là », a-t-il déclaré.

Outre la distinction accordée aux Açores en 2019, des places en France, en Italie, en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Autriche, en Hongrie, en République tchèque, en Pologne et en Slovénie ont également été récompensées, a également informé le gouvernement régional.

Toujours selon l’exécutif, le Label du patrimoine européen « a déjà distingué 60 sites dans l’Union européenne » et « le Portugal est désormais distingué pour la quatrième fois ».

Le patrimoine subaquatique des Açores rejoint désormais la Charte pour l’abolition de la peine de mort au Portugal, la Bibliothèque générale de l’Université de Coimbra et Ponta de Sagres.

APE // JH