José Joaquim Cabral a remporté, « à l’unanimité » la 4e édition du Prix littéraire Arnaldo França, « destiné aux citoyens capverdiens (résidents au Cap-Vert ou à l’étranger) ou résidents au Cap-Vert depuis plus de cinq ans », selon Imprensa Nacional-Casa da Moeda, dans un communiqué publié aujourd’hui.

Le jury, présidé par Manuel Brito-Semedo, cité dans le communiqué, a souligné que « Destino Aziago » est une œuvre « qui réfléchit sur le thème incontournable de la diaspora capverdienne, avec une approche remarquable dans la construction solide des personnages, en la conception émotionnelle du paysage et en référence à l’histoire, la culture, les traditions et la dynamique de la société capverdienne, en particulier São Nicolau ».

Toujours pour le jury, l’œuvre de José Joaquim Cabral « permet aux lecteurs d’avoir accès à une trilogie qui clôt le cycle commencé par une œuvre fondamentale de la littérature capverdienne ». [‘Chiquinho’, de Baltasar Lopes, de 1947]”.

« Jeunes et moins jeunes lecteurs se familiarisent ainsi avec l’histoire de la terre capverdienne, avec l’original écrit à deux mains, reconnaissant également la dynamique du parcours de l’identité capverdienne contemporaine à travers l’arrivée, par la fiction, de l’une des moins envisagées. périodes de l’historiographie littéraire nationale ».

Outre l’écrivain, anthropologue et professeur Manuel Brito-Semedo, les professeurs universitaires Maria de Fátima Fernandes et Paula Mendes faisaient également partie du jury.

« Destino Aziago » a été sélectionné parmi 14 candidatures.

José Joaquim Cabral, qui a concouru sous le pseudonyme de Beto Zabel, recevra cinq mille euros et « devrait voir son travail publié plus tard cette année avec le sceau des deux éditeurs publics : Imprensa Nacional, de Lisbonne, et Imprensa Nacional, du Cap-Vert » .

José Joaquim Cabral est né en 1962, sur l’île de São Nicolau, et est diplômé en administration des affaires au Brésil en 1990.

Selon Imprensa Nacional-Casa da Moeda, l’auteur capverdien était membre de l’Institut national pour le développement de la pêche et a été directeur de l’Institut national des statistiques, traitant des questions de planification, d’environnement et de développement dans la municipalité de Tarrafal de São. Nicolas.

Actuellement, José Joaquim Cabral siège au conseil d’administration d’Escola do Mar.

José Joaquim Cabral a publié le roman « Acushnet Avenue » (2019), le roman historique « Caminho(s) que trump » (2014), « Sodade de Nhâ Terra Saninclau » I, II, III (2008, 2009, 2012) et la biographie « Père Gesualdo Fiorini, italien, de Saint Nicolas, citoyen » (2007).

Le Prix littéraire Arnaldo França a été créé dans le but de «promouvoir la langue portugaise et le talent littéraire au Cap-Vert, ainsi que d’honorer la figure éminente de la littérature et de la culture capverdiennes Arnaldo França».

JRS // MAG

Le contenu L’écrivain José Joaquim Cabral remporte le Prix littéraire Arnaldo França avec « Destino Aziago » apparaît en premier dans Visão.