L’écrivain Bruno Vieira Amaral a remporté le Grand Prix de la nouvelle Camilo Castelo Branco, avec l’œuvre «Un voyage au motel et autres histoires», a annoncé aujourd’hui la direction de l’Association portugaise des écrivains (APE).

Le prix littéraire, doté d’un prix pécuniaire de 7500 euros, organisé par l’APE en partenariat avec la municipalité de Vila Nova de Famalicão, a été jugé par les enseignants, chercheurs et écrivains Annabela Rita, António Carlos Cortez et Cândido Oliveira Martins, dont la décision a été prise à l’unanimité, selon une déclaration de l’organisation.

«Au regard des candidatures au concours, le volume de trente nouvelles de Bruno Vieira Amaral se démarque du reste de la production reçue par ce jury, car il associe une technique narrative raffinée à une imagination d’univers de langage et de personnages qui, réel quotidien et urbain, façonner une vision du monde à la fois réaliste et ironique, et souvent, tragique … », lit-on dans le procès-verbal du jury sur le livre édité par Quetzal.

Le Prix de la nouvelle Camilo Castelo Branco, institué en 1991 par l’APE, parrainé par la municipalité de Vila Nova de Famalicão, vise à récompenser chaque année une œuvre en portugais d’un auteur portugais ou d’un pays africain de langue portugaise, publiée en livre, lors de la première édition, au cours de l’année précédant l’attribution (dans ce cas, 2020).

Né en 1978, Bruno Vieira Amaral, diplômé d’Histoire Moderne et Contemporaine de l’Institut Supérieur des Sciences du Travail et des Affaires, est écrivain, critique littéraire, traducteur et auteur du blog «Circo da Lama».

Il a collaboré avec Diário de Notícias Jovem, le magazine Atlântico, c’est-à-dire le journal Observador, et est actuellement rédacteur en chef adjoint de Revista Ler, chroniqueur du magazine Expresso et GQ.

Son premier roman, «As Primeiras Coisas», paru en 2013, a été considéré comme le livre de l’année pour Time Out Magazine (l’année où l’auteur a reçu le Novos Award pour se démarquer en littérature), et a été distingué avec le PEN CLUBE Award Narrative, Fernando Namora Literary Prize et José Saramago Literary Prize 2015, selon la notice biographique publiée par l’APE.

En 2017, il publie son deuxième roman, «Hoje Estarás Comigo no Paraíso», qui la même année a été distingué par le prix Tábula Rasa de la meilleure œuvre de fiction et qui, en 2018, a remporté la 2e place du prix Oceanos, Prix ​​de littérature PT.

Bruno Vieira Amaral a également publié le «Guide des 50 personnages de fiction portugais» (par l’éditeur Guerra e Paz, 2013), «Aleluia!» (FFMS, 2015), un livre non romanesque sur les minorités religieuses au Portugal, «Manœuvres de guérilla» (Quetzal, 2018), un recueil de textes épars, et «Uma Viagem pelo Barreiro» (CMB, 2018).

En train de préparer une biographie de l’écrivain José Cardoso Pires, qui devrait sortir fin 2019.

Dans les 29 éditions du prix, les écrivains Mário de Carvalho, Teresa Veiga, Maria Isabel Barreno, Maria Velho da Costa, Maria Judite de Carvalho, Miguel Miranda, Luísa Costa Gomes, José Jorge Letria, José Eduardo Agualusa, José Viale Moutinho, António a été distingué Mega Ferreira, Teolinda Gersão, Urbano Tavares Rodrigues, Manuel Jorge Marmelo, Paulo Kellerman, Gonçalo M. Tavares, Ondjaki, Afonso Cruz, AM Pires Cabral, Eduardo Palaio, Hélia Correia, Ana Margarida de Carvalho, Francisco Duarte Mangas et Bruno Vieira Amaral.

La date de la cérémonie de remise des prix «sera annoncée en temps voulu», indique la direction de l’APE dans le communiqué.

AG // MAG

Le scénariste de contenu Bruno Vieira Amaral remporte le prix du court métrage Camilo Castelo Branco pour la première fois à Visão.