La France connaît l'un des week-ends les plus chargés de l'année, en raison des voyages de vacances, avec jusqu'à 700 kilomètres d'embouteillages accumulés ce samedi, selon le responsable officiel Bison Futé, cité par l'agence de presse EFE.

Les principales difficultés de circulation se sont produites dans le nord-ouest du pays, sur l'axe du Rhône au sud de Lyon et sur les autoroutes le long de la côte méditerranéenne, a indiqué Bison Futé dans un communiqué.

Selon les prévisions, au cours du week-end, «le trafic sera dense et souvent difficile dans l'arc méditerranéen entre l'Italie et l'Espagne», indique également EFE.

La nouvelle survient lorsque les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits à Paris si les comportements protecteurs contre la propagation du covid-19 ne sont pas suivis.

L'usage obligatoire d'un masque, déjà en vigueur dans plusieurs endroits de la capitale, a également été étendu de 08h00 samedi (07h00 à Lisbonne) au Campos Elysées et au quartier du Louvre, a expliqué une source policière.

"Si la situation épidémiologique s'aggrave à nouveau, le port du masque pourrait devenir obligatoire dans toute la capitale", a ajouté la police parisienne, citée par l'AFP.

«Le taux de positivité est aujourd'hui (vendredi) de 4,14% à Paris, 3,6% en Ile de France (région parisienne) contre 2,4% de la moyenne nationale», a-t-il ajouté.

Le nombre d'infections au covid-19 en France a de nouveau augmenté vendredi, avec 2846 contagions, après 2669 jeudi, 2524 mercredi et 1397 mardi, mais dans le même temps, les hospitalisations se poursuivent descendant lentement.

La Direction générale de la santé (DGS) a indiqué dans un communiqué qu'en plus des données quotidiennes – les plus élevées depuis mai – de la semaine dernière, il y avait également une augmentation des infections, totalisant 12 947.

Une autre donnée qui illustre l'aggravation de la situation épidémique est l'indice positif, qui monte d'un dixième par rapport à celui publié jeudi par la DGS, pour s'établir à 2,4% sur le total des tests réalisés entre le 05 et le 11 août. .

Depuis le début de l'enregistrement en février, 212.211 personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus en France.

En Europe, le plus grand nombre de décès est enregistré au Royaume-Uni (41.358 morts, plus de 316 mille cas), suivi par l'Italie (35.234 morts, plus de 252 mille cas), la France (30.410 morts, plus de 331 mille cas) et en Espagne (28 617 morts, plus de 342 000 cas).

Le Portugal est responsable de 1 775 décès dans 53 981 cas d'infection.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

EYC / (DYMC / AXYG) // MSF

Le contenu du trafic routier de vacances génère 700 kilomètres d'embouteillages en France apparaît en premier dans Vision.