Ces élections pour choisir le successeur de Rui Rio comme leader parlementaire étaient même prévues pour mars, mais ont été reportées en raison de la pandémie de covid-19 et, plus tard, à la direction actuelle pour achever la restructuration administrative du groupe parlementaire et au siège.

Selon l'appel auquel Lusa a eu accès, l'élection du Comité permanent des coordinateurs et vice-coordinateurs de la direction du Groupe parlementaire aura lieu entre 15h00 et 18h00 le 17 septembre, à l'Assemblée de la République, et les listes doivent être soumises avant 18 heures le 15 septembre.

Lorsque les élections à la direction du banc étaient prévues le 19 mars – Rio avait assuré qu'il démissionnerait après le congrès et conclurait une réorganisation interne -, le premier vice-président du groupe Adão Silva s'est alors présenté comme le seul candidat. .

Une source officielle du PSD a confirmé à Lusa que Rui Rio ne sera pas réélu, notamment parce que s'il a l'intention de continuer, il ne serait pas nécessaire de convoquer des élections, puisque les mandats des dirigeants parlementaires du PSD sont de deux ans et que le dirigeant actuel a été élu en novembre 2020. avec 89,9% de votes favorables.

Rui Rio a six vice-présidents à la direction du banc (un de moins que son prédécesseur, Fernando Negrão): en tant que premier vice-président Adão Silva (Bragança), suivi de Carlos Peixoto (Garde), Luís Leite Ramos (Vila Real), Clara Marques Mendes (Braga), Ricardo Baptista Leite (Lisbonne) et Afonso Oliveira (Porto).

Adão Silva et Carlos Peixoto ont quitté la direction parlementaire précédente, dirigée par Fernando Negrão, tandis que Luís Leite Ramos avait déjà été «vice» sous Hugo Soares.

Dans la liste qu’il a livrée en mars, Adão Silva a proposé de conserver les cinq «vices» restants à Rio et d’ajouter seulement comme adjointe Catarina Rocha Ferreira.

Au cours des derniers mois, le conseil d'administration de la chambre élargie a enregistré deux «  victimes '' avec la démission d'Álvaro Almeida des fonctions de coordinateur à la commission de la santé et de vice-coordinateur à la commission du budget et des finances et Pedro Rodrigues du poste de coordinateur de la magistrature à Commission du travail et de la sécurité sociale, cette dernière invoquant le «manque de confiance» du président du parti et du groupe parlementaire, Rui Rio.

SMA // JPS

Le contenu de PSD élit un nouveau leader parlementaire le 17 septembre, les candidatures pour succéder à Rio jusqu'au 15 apparaissent d'abord à Visão.