Deux des candidats à la direction du Parti social-démocrate (PSD) sont déjà connus : Paulo Rangel et Rui Rio, deux candidats connus et malgré les élections prévues le 4 décembre, le sujet a fait parler d’eux.

Après une « réflexion approfondie » sur la situation politique du pays et compte tenu des récents résultats des dernières élections locales et de l’instabilité incompréhensible et des divisions internes générées au sein du PSD entre-temps, le président Rui Rio a décidé de re-candidater à la direction de le PSD.

« Après une réflexion approfondie sur la situation politique du pays et compte tenu des récents résultats des dernières élections locales et de l’instabilité et des divisions internes incompréhensibles, générées entre-temps au sein du PSD, le président Rui Rio, a décidé de se porter candidat à la direction du Parti social-démocrate », a publié dans un communiqué Salvador Malheiro, directeur de la Campagne de recandidature.

Les résultats des élections municipales ont donné la force à Rio d’avancer avec candidature, et le PSD a conquis 113 communes, se distanciant ainsi des résultats obtenus à la fois aux élections municipales de 2017, où les sociaux-démocrates avaient enregistré leur pire résultat jamais enregistré, avec le réalisation de seulement 98 caméras.

Malgré tout, le Parti socialiste a été considéré comme le véritable vainqueur de la nuit municipale pour avoir remporté 147 chambres dans 308 chambres, alors qu’il en avait perdu 12.

Bien que les résultats du PSD soient meilleurs qu’en 2017, le premier candidat à faire une annonce à la direction du PSD a été Paulo Rangel, le 15 octobre, lorsqu’il a profité de l’occasion pour manifester son mécontentement à l’égard de l’état du parti.

« Je ne peux pas me contenter d’un parti qui attend que le pouvoir socialiste se noie dans le marais ou tombe par terre », a déclaré Paulo Rangel aux journalistes. Pour Rangel, il est « absolument incompréhensible que la direction actuelle du PSD ait, de connivence avec le PS, aboli les débats bimensuels ».

Que mettre en avant chez les candidats ?

Les deux sont bien connus du public et ont une longue expérience, mais le chemin à travers la politique a été différent. Rui Rio est surtout connu pour avoir été maire de Porto pendant douze ans, c’est-à-dire pendant trois mandats, mais sa carrière professionnelle a débuté dans le secteur bancaire, après avoir rejoint le personnel de Banco Comercial Português en tant que responsable de la mise en place des opérations de financement dans le primaire marché. Il n’a pris la direction du PSD qu’en 2018 et a succédé à Pedro Passos Coelho.

À son tour, Paulo Rangel a eu sa première participation à la vie politique aux élections locales de 2001, lorsque le PSD et le CDS-PP lui ont confié la rédaction du programme de candidature à la mairie de Porto, dirigé par Rui Rio. a été inclus dans les listes du PSD pour les législatives et a été élu député à l’Assemblée de la République, par le Círculo do Porto.

En 2010, avec la fin du mandat de Manuela Ferreira Leite, Rangel rivalisait avec Pedro Passos Coelho et Aguiar-Branco pour la direction du PSD. À l’époque, il avait perdu la course face à Pedro Passos Coelho.