25817495_wm-6599679-5814850-jpg

Les résultats globaux de ces élections ont été publiés aujourd’hui par le biais d’un communiqué et les pourcentages définitifs de chaque élection ont été transmis à l’agence Lusa par le secrétaire national du PS pour l’Organisation, Pedro do Carmo.

A Porto, la plus grande fédération PS, Eduardo Vítor Rodrigues, maire de Vila Nova de Gaia, a remporté la candidature adverse de João Pedro Pereira avec 96% des voix. Manuel Pizarro quitte la direction de cette structure départementale du parti pour ne pas avoir voulu cumuler ces fonctions avec celles de ministre de la Santé.

Parmi les présidents réélus figurent trois dirigeants du PS qui sont également gouverneurs : Duarte Cordeiro, ministre de l’Environnement et de l’Action pour le climat, qui dirige la Fédération de l’aire urbaine de Lisbonne (FAUL), Miguel Alves, secrétaire d’État adjoint auprès du Premier ministre, président de la fédération de Viana do Castelo, et António Mendonça Mendes, secrétaire d’État aux affaires fiscales, responsable de la fédération de Setúbal.

Duarte Cordeiro a été réélu avec 97% des voix, sans opposition, tandis que Miguel Alves a obtenu 91%, également sans concours. António Mendonça Mendes a contesté l’élection avec Helena Domingues et a gagné avec 85% des voix.

Dans la Fédération régionale de l’Ouest, l’actuel président Pedro Folgado, n’a pas été réélu, il a perdu face à Brian Silva, qui préside l’Assemblée municipale de Lourinhã, vainqueur avec 57 % des voix.

Dans la fédération de Bragança, où l’actuel président, Jorge Gomes, a choisi de ne pas se représenter, la députée Berta Nunes, ancienne secrétaire d’État aux Communautés portugaises, a été élue avec 53 % des voix, devançant Bruno Veloso.

Dans la fédération de Coimbra, l’actuel président, Nuno Moita, maire de Condeixa-a-Nova, a été réélu avec 65 % des voix, lors d’une élection qu’il a disputée avec l’ancien député PS Vítor Baptista.

A Portalegre, où Ricardo Pinheiro n’a pas voulu se représenter, le nouveau président de la fédération est Luís Testa, qui avait déjà exercé ces fonctions et est désormais élu avec 95% des voix, sans adversaires.

A Braga, Frederico Castro a été élu avec 84% des voix. Il était le seul candidat au poste jusqu’à présent occupé par Joaquim Barreto.

À Vila Real, Luís Machado a également été le seul candidat à remplacer Francisco Rocha à la direction de la fédération et a été élu président avec 94 %.

En Algarve, l’actuel président et député Luís Graça a été réélu avec 70% des voix, avec pour adversaire Vítor Aleixo, maire de Loulé.

Les autres présidents de fédération réélus lors de ces élections, sans opposition, étaient Jorge Sequeira, à Aveiro, avec 93 %, Alexandre Lote, à Guarda, avec 94 %, et Walter Chicharro, à Leiria, avec 86 %, Nélson Brito, à Baixo Alentejo. , avec 89%, Vítor Pereira, à Castelo Branco, avec 92%, Luís Dias, à Évora, avec 96%, Hugo Costa, à Santarém, avec 97%, et José Rui Cruz, à Viseu, avec 93% .

Dans un communiqué du PS sur les élections de vendredi et samedi dans ces 19 fédérations, il est mentionné que 4.220 délégués ont également été élus aux congrès fédératifs des 19 et 20 novembre, auxquels s’ajoutent 2.764 délégués.

En plus des 19 fédérations au niveau des districts, le PS a des fédérations régionales aux Açores et à Madère.

Aux termes des statuts de ce parti, les présidents de fédérations sont élus au suffrage direct des militants et après quatre mandats successifs ils ne peuvent pas se représenter à l’élection suivante.

IEL (PMF) // MAG