L'information a été avancée par l'édition d'aujourd'hui d'Expresso et confirmée à l'agence Lusa par la Présidence de la République.

Ainsi, le 29 septembre, au Palais de la Citadelle de Cascais (quartier de Lisbonne), Ursula von der Leyen sera membre du Conseil d'État.

Fin mai, le président de la République a salué la Commission européenne et son président pour la proposition d'un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour minimiser les effets économiques et sociaux de la pandémie de covid-19.

Selon Marcelo Rebelo de Sousa, «le président de la Commission européenne a eu un moment Delors, c'est-à-dire un moment de courage, mis la jauge trop haut».

Le dernier Conseil d'Etat – qui s'est tenu le 23 juillet par visioconférence – a estimé que les fonds européens peuvent être une contribution à la croissance économique, à l'emploi et à la justice sociale au Portugal, en espérant qu'ils seront appliqués «avec rigueur, transparence» et «Large consensus».

«L'importance de l'accord conclu lors du Conseil européen du 21 juillet a été soulignée, et il peut constituer, au Portugal, une contribution à, avec rigueur, transparence, large consensus politique et social et capacité de définition et d'exécution, promouvant la qualification, l'innovation et la créativité, la croissance et la compétitivité de l'économie, la durabilité de l'emploi et de la cohésion et la justice sociale, tous centrés sur l'essentiel – les Portugais », lit-on dans la note d'information publiée à l'issue de la réunion de l'instance de concertation politique du Président de la République.

Il s'agissait de la 16e réunion du Conseil d'État présidée par Marcelo Rebelo de Sousa, qui depuis son entrée en fonction en mars 2016, a augmenté sa fréquence, appelant cet organe de concertation politique environ tous les trois mois, et innové en invitant personnalités étrangères et portugaises pour les réunions de cet organe.

Le Conseil d'État est composé des titulaires des fonctions de président de l'Assemblée de la République, de premier ministre, de président de la Cour constitutionnelle, de médiateur, de présidents des gouvernements régionaux et d'anciens présidents de la République.

Il comprend également cinq citoyens nommés par le chef de l'Etat, pour la durée correspondant à la durée de son mandat, et cinq élus par l'Assemblée de la République, conformément au principe de la représentation proportionnelle, pour la période correspondant à la durée de la législature.

JF (IEL) // ROC

Le contenu Le président de la Commission européenne est l'invité de Marcelo pour le prochain Conseil d'État qui apparaît en premier à Visão.