Sans représentation diplomatique ou consulaire dans ces pays, les citoyens portugais résidant en Côte d'Ivoire, au Libéria, en Gambie, en Sierra Leone, au Burkina Faso et en Guinée-Conakry dépendent des services de l'ambassade du Portugal à Dakar, Sénégal.

"La disponibilité du télémarketing consulaire était une mesure qui, inspirée par la digitalisation qui a marqué la situation pandémique, a permis une adaptation et l'utilisation de nouvelles technologies pour clarifier les doutes consulaires", a déclaré, dans des déclarations à l'agence Lusa, l'ambassadeur du Portugal à Dakar, Vítor Sereno.

"Précédemment limité à l'utilisation du téléphone ou du courrier électronique, les utilisateurs peuvent désormais faire programmer cette clarification par visioconférence", a-t-il ajouté.

Les premières séances du centre d'appels consulaires (TAC) auront lieu le 28 septembre sur rendez-vous.

"L'objectif est d'établir encore un autre canal, direct et complémentaire, de communication en face à face avec les services consulaires de l'ambassade du Portugal à Dakar", a expliqué l'ambassadeur.

Le diplomate a salué «l'extraordinaire résilience» et «le grand sens de l'entraide» des Portugais qui vivent dans ces pays lors des états d'urgence sanitaire dans la sous-région, ajoutant que les réactions des communautés au nouveau service ont été «très positives».

En plus de la situation pandémique, la Côte d'Ivoire et la Guinée-Conakry traversent des périodes de tensions politiques croissantes, les manifestations de rue s'intensifiant quelques semaines après les élections présidentielles d'octobre dans les deux pays.

Vítor Sereno a déclaré que la représentation portugaise à Dakar suivait quotidiennement les développements politiques et la situation sur le terrain.

«À cette fin, nous avons profité de la nomination, au début du contexte de pandémie, de représentants spéciaux de l'ambassade dans les six autres capitales que nous couvrons – des membres de la communauté proéminents, avec des numéros de téléphone et des contacts locaux – afin d'avoir un point focal plus proche de la nos communautés, avec lesquelles nous sommes en contact permanent », a-t-il déclaré.

L'Afrique de l'Ouest a enregistré 172 961 cas de covid-19 depuis le début de la pandémie, avec 2 574 décès et 153 239 patients guéris, ce qui en fait la troisième région la plus touchée par la pandémie sur le continent.

Parmi les pays couverts par la représentation diplomatique portugaise à Dakar, la Côte d'Ivoire compte le plus grand nombre de cas 19 343 et 120 décès, suivie du Sénégal avec 14 759 cas et 306 décès, la Guinée-Conakry avec 10 687 cas et 65 décès, Gambie avec 3 540 cas, 110 décès, Sierra Leone avec 2 174 cas et 72 décès, et Libéria avec 1 336 infections et 82 décès.

CFF // PJA

Le contenu que le Portugal crée des centres d'appels consulaires pour six pays d'Afrique de l'Ouest apparaît en premier à Visão.