La plupart de ces 22 mineurs sont originaires d’Afghanistan, du Pakistan, du Bangladesh et de Gambie, selon le communiqué de presse conjoint des cabinets du ministre d’État et de la présidence et du ministre de l’intérieur.

«Ces enfants et jeunes non accompagnés – âgés de 14 ans et plus – seront accueillis dans le cadre du programme de réinstallation volontaire. Ils seront hébergés dans des unités d’accueil spécialisées à caractère temporaire, suivis de références pour des réponses adaptées à leurs attentes et projets de vie individuels », précise la note.

L’arrivée de ce groupe au Portugal est une réponse du gouvernement portugais, « reconnaissant la vulnérabilité particulière des mineurs », à l’appel du gouvernement grec et de la Commission européenne, lancé en mars 2020, pour la relocalisation d’environ 5500 mineurs qui étaient à la campagne.

«Avec l’arrivée de ces 22 mineurs, il y a déjà 100 mineurs dans le pays. Selon les données de Bruxelles, ce mois de mai, le Portugal est le 4ème État membre qui a accueilli le plus de mineurs non accompagnés, après la France, l’Allemagne et la Finlande », indique le communiqué.

Le document souligne que «l’intégration et l’accueil des réfugiés a été une priorité du gouvernement, dans un effort continu» qui implique l’Etat central, les autorités locales et les organisations de la société civile.

« Cette action concertée a été reconnue par les Nations Unies, y compris l’Agence des Nations Unies pour les migrations – l’Organisation internationale pour les migrations -, par l’Union européenne et par le Conseil de l’Europe », souligne-t-il.

Selon le communiqué, dans le cadre du programme de réinstallation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le Portugal a déjà accueilli 724 personnes d’Égypte et de Turquie, de nationalités différentes, en provenance de Syrie, d’Irak, d’Éthiopie, du Soudan, du Soudan, d’Afrique, d’Érythrée et de Somalie. .

« Le Portugal a également donné une réponse positive à toutes les situations d’urgence résultant de sauvetages en mer, ayant déjà accueilli 234 secourus en Méditerranée au cours des dernières années », dit-il.

Dans le cadre du programme de réinstallation de l’Union européenne, le Portugal a été le 6ème pays européen qui a accueilli le plus de réfugiés, recevant 1550 personnes de Grèce (1190) et d’Italie (360), entre décembre 2015 et avril 2018, et a accueilli 97 communes.

Il y a aussi une famille de trois personnes au Portugal, qui relevait de l’accord administratif signé entre le ministère portugais de l’administration intérieure et le ministère grec des migrations et de l’asile, qui prévoit le transfert de 100 bénéficiaires / demandeurs de protection internationale à un stade pilote .

Le Portugal a également accueilli 142 demandeurs d’asile dans le cadre de l’accord UE-Turquie entre juin 2016 et décembre 2017.

IYN // EL