Toute la région intérieure du Nord et du Centre et certaines municipalités de l'Algarve sont aujourd'hui exposées au risque d'incendie maximal, selon l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère, un jour où le Portugal continental est de nouveau en alerte.

Mercredi, le gouvernement a décrété une situation d'alerte dans l'ensemble du Portugal continental à compter de 00h00 aujourd'hui et jusqu'à la fin de vendredi, situation qui survient suite à l'activation de l'état d'alerte spécial de niveau rouge pour les quartiers de Bragança, Guarda, Vila Real, Beja, Castelo Branco, Faro et Viseu.

Dans le communiqué annonçant la situation d'alerte mercredi, le ministère de l'Administration interne a également déclaré que les districts d'Aveiro, Braga, Coimbra, Évora, Leiria, Portalegre, Porto, Santarém et Viana do Castelo seraient en alerte spéciale. niveau orange et Lisbonne et Setúbal avec niveau jaune.

En situation d'alerte, le brûlage et l'utilisation de feux d'artifice ou autres engins pyrotechniques sont interdits, et l'accès, la circulation et la permanence dans les espaces forestiers "préalablement définis dans les plans municipaux de défense de la forêt contre les incendies" sont interdits.

Les travaux forestiers et ruraux avec des équipements électriques dans les espaces sont également interdits, tels que les motocyclistes, les couteaux, les déchiqueteuses et les machines à lames ou à pelles frontales.

La déclaration d'une situation d'alerte implique une augmentation du niveau de préparation et de réponse opérationnelle de la GNR et de la PSP, des équipes médicales d'urgence, de la santé publique et du soutien psychosocial et la mobilisation permanente des équipes de sapeurs forestiers et du Corps National des Agents Forestiers et Nature Watchers.

En raison de l'augmentation des risques d'incendie, l'Autorité nationale d'urgence et de protection civile (ANEPC) a lancé un avertissement à la population, rappelant qu'il est interdit de se trouver dans les espaces boisés.

Quant au risque d'incendie, défini par l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère (IPMA), il est maximal dans plus d'une centaine de communes des districts de Viana do Castelo, Braga, Porto, Vila Real, Bragança, Guarda, Castelo Branco, Viseu , Coimbra, Leiria, Santarém et Portalegre.

Plus de 50 communes dans les districts de Viana do Castelo, Braga, Porto, Vila Real, Aveiro, Leiria, Santarém, Portalegre, Beja et Faro sont à très haut risque, tandis qu'à haut risque sera toute la région de l'Alentejo, le district de Setúbal et environ 30 municipalités des districts de Faro, Lisbonne, Santarém, Leiria, Coimbra, Aveiro et Porto.

Le risque d'incendie défini par l'IPMA est calculé à partir de la température de l'air, de l'humidité relative, de la vitesse du vent et de la quantité de précipitations au cours des dernières 24 heures. Il comporte cinq niveaux, allant de réduit au maximum.

L'IPMA prévoit aujourd'hui une légère élévation de température à l'intérieur de la région Nord et parfois des vents violents. De la nébulosité est également attendue dans la bande côtière ouest et dans l'ouest de l'Algarve.

Les températures maximales varieront entre 23 ° (Aveiro) et 39 ° (Évora) et le minimum entre 15 ° (Porto et Coimbra) et 24 ° (Portalegre).

SO (FP / MYCA) // SB