João Gomes Cravinho a assisté, en Algarve, à l’inauguration du complexe des thermes islamiques de Loulé et du manoir Barretos, dans le centre historique de la ville d’Algarve, et a souligné l’importance du passé pour approfondir les relations entre les deux pays, dans le présence de l’ambassadeur du Maroc au Portugal, Othmane Bahnini.

« Nous visons à organiser un sommet entre le Portugal et le Maroc plus tard cette année et cela [a ligação marítima] sera l’un des thèmes majeurs », a déclaré le ministre aux journalistes à l’issue de l’inauguration, soulignant qu’il reste « un ensemble d’éléments à prendre en compte » pour que le projet avance.

Parmi ces facteurs, a identifié le responsable, figurent « la création d’une frontière maritime » qui « doit être élaborée avec le ministère de l’Intérieur » ou « les liaisons », qui « sont généralement assurées par des agents privés et doivent également être impliqué dans le débat ».

« Mais les gouvernements du Portugal et du Maroc s’accordent sur l’opportunité, et nous pensons que dans les mois à venir, nous serons en mesure de rassembler et de mettre en place tous les éléments pour créer cette traversée maritime entre le Portugal et le Maroc », a-t-il ajouté.

La même source a reconnu que ce projet « est une priorité à coup sûr », mais a souligné qu' »il n’est pas unique », car la relation entre les deux pays « est riche et variée », a admis que Portimão a été un lieu parlé pour l’installation. de ce projet de liaison maritime avec le Maroc, mais a souligné qu' »il existe plusieurs possibilités et à cet égard, les opérateurs privés doivent également donner leur avis ».

À propos de l’inauguration des Bains islamiques de Loulé, João Gomes Cravinho a déclaré qu’elle était « d’une importance capitale, car le passé est un prologue au présent et à l’avenir », car le bâtiment démontre « l’intensité de l’interaction » que le Portugal a « sur le niveau international ».

« Ce que nous sommes aujourd’hui en tant que Portugais, ce qu’est notre identité, est fait d’une interaction au fil des siècles avec d’autres peuples, et c’est une excellente base pour notre relation contemporaine et pour l’avenir avec d’autres pays, et en particulier avec le Maroc,  » il a dit.

João Gomes Cravinho a estimé que le Maroc « fait partie intégrante » de « l’identité portugaise », tout comme le Portugal est « une partie intrinsèque de l’identité marocaine », et a souligné que « il suffit de regarder le grand nombre de traces de la présence portugaise le long de la côte ». Marocain de voir ça ».

« En tant que ministre des Affaires étrangères, j’attache une grande importance à cette inauguration des Bains islamiques à Loulé, et je tiens à féliciter le maire, qui a compris l’importance et la pertinence de ce moment de multiples façons, que ce soit sur le plan culturel, touristique, mais aussi termes de notre relation extérieure », a salué le gouverneur.

Le ministre a également ajouté que le Portugal et le Maroc travaillent à « créer un accord pour la permanence et le séjour des Marocains au Portugal » qui permet « la création de mécanismes légaux et légitimes qui facilitent la venue au Portugal des Marocains » et « facilitent également l’inverse ». direction » le départ des Portugais vers le Maroc.

CMH // ACL