Selon Ricardo Serrão Santos, les opérations couvriront les structures portuaires de Póvoa de Varzim et Vila do Conde, dans le district de Porto, Esposende (Braga) et Vila Praia de Âncora (Viana do Castelo), et devraient avoir lieu entre 2021 et 2023, avec pour objectif principal «d’assurer la sécurité des pêcheurs».

«Nos ports de pêche ont une importance stratégique dans le contexte national. Toutes les conditions de contrôle de la sécurité et de la navigabilité des barres d’accès et des chenaux seront assurées, ainsi que le dragage d’entretien effectué dans les délais », a déclaré le ministre de la Mer, lors de l’inauguration d’un nouveau pôle de la Póvoa de Port de plaisance de Varzim, dans le quartier de Porto.

Ricardo Serrão Santos a rappelé que les phénomènes d’ensablement [acumulação de areias e sedimentos] à côté de cette infrastructure «ils nécessitent un dragage d’entretien permanent», révélant également un plan pour que les agrégats retirés des opérations puissent servir à stopper l’érosion côtière.

« Des travaux sont en cours par la Direction générale des ressources maritimes et l’Agence portugaise de l’environnement pour approuver un nouveau plan de dépôt, dans de nouveaux endroits, de sédiments non contaminés provenant du dragage pour renforcer la défense des côtes », a déclaré Ricardo Serrão Santos.

Lors de la cérémonie d’inauguration du nouveau pôle de la marina de Póvoa de Varzim, à la suite de la conversion de trois anciens quais du port de pêche en plates-formes de couchage pour les bateaux de plaisance, d’une capacité de 140 sièges, le maire local a souligné l’importance d’un plan de dragage dans l’infrastructure.

«Il est essentiel de procéder à un dragage en profondeur. Nous savons que cela ne résoudra pas définitivement le problème, car il s’agit d’un port artificiel, mais des interventions fréquentes sont nécessaires, car nous ne pouvons pas constamment envaser le port », a révélé Aires Pereira.

Le maire a estimé que les interventions de dragage étaient encore plus importantes avec l’entrée en service du nouveau pôle de la marina, une structure qui, selon lui, stimulera l’entrée des touristes dans la ville.

«Cet équipement était une vieille revendication. Nous sommes sur un itinéraire qui favorise la visite de nombreux touristes qui arrivent via leurs bateaux et sont désormais plus proches de la ville. Nous continuerons à développer cet espace avec la création de davantage d’espaces de loisirs et de restauration », a conclu Aires Pereira.

JPYG // PJA