Les quatre soldats portugais qui se trouvent à l’aéroport de Kaboul pour soutenir le retrait des citoyens afghans « se portent bien », n’ayant pas été touchés par l’explosion près de cette infrastructure dans la capitale afghane, a indiqué le ministère de la Défense à Lusa.

Les quatre militaires en question, faisant partie du contingent espagnol, ont pour mission d’accompagner le retrait de 116 personnes qui figurent sur les listes prioritaires du gouvernement portugais, et dont une vingtaine d’interprètes afghans ayant travaillé avec les Forces nationales détachées portugaises et leurs familles.

S’adressant à RTP mercredi, le ministre de la Défense nationale, João Gomes Cravinho, a déclaré que les quatre soldats travaillent « à l’intérieur de l’aéroport », car il n’y a aucune condition pour quitter le site, avec la mission d' »aider » les individus qui apparaissent dans les listes prioritaires pour « entrer dans l’aéroport et transférer dans les avions ».

Le Pentagone confirme deux explosions près de l’aéroport de Kaboul. Le nombre de blessés est toujours « inconnu » (avec audio)

«C’est une mission risquée, c’est sûr, car toute la situation est une situation extrêmement délicate et difficile. Nos soldats sont préparés et entraînés pour cela, avec toutes les qualités nécessaires pour bien mener à bien leur mission », déclarait à l’époque Gomes Cravinho.