Le gouvernement a créé une commission de coordination pour élaborer, jusqu'en décembre, la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté pour «atténuer les inégalités» entre les citoyens, a-t-on annoncé aujourd'hui.

«À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, qui est célébrée aujourd'hui, le Gouvernement constitue le comité de coordination, qui comprend des personnalités de mérite reconnu, pour la préparation de la Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, par laquelle il vise à atténuer les inégalités et garantir des conditions de vie dignes à tous les citoyens », a déclaré le ministère du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale dans un communiqué.

Selon l'exécutif, cette stratégie, qui sera présentée au gouvernement d'ici le 15 décembre, sera basée sur une approche à moyen et long terme, compte tenu de l'incertitude de l'évolution sanitaire et économique.

Dans le document, le ministère dirigé par Ana Mendes Godinho a noté que, bien que ces dernières années «une amélioration généralisée des revenus» ait été possible, la pandémie de covid-19 en est venue à «dégrader» les indicateurs de chômage et à aggraver la situation de certains Portugais. il est donc nécessaire de continuer à investir dans la relance de l'emploi, dans l'amélioration des conditions de travail, ainsi qu'à «réfléchir à notre système de minima sociaux».

Il s'agit de renforcer le soutien de l'Etat aux «groupes les plus défavorisés, en garantissant l'universalité de leur couverture», a expliqué le gouvernement.

Pour le ministère du Travail, «il est essentiel» que cette stratégie soit développée avec l'implication de la société civile et dans un processus de «large participation et débat».

La commission en question est composée de «personnalités au travail reconnu dans ce domaine», à savoir Edmundo Martinho (coordinateur), Amélia Bastos, Carlos Farinha Rodrigues, Fernanda Rodrigues, Rui Marques, Rute Guerra et Ana Rita Gonçalves.

En outre, une audition sera organisée par des entités telles que le Réseau européen de lutte contre la pauvreté, Cáritas Portuguesa, la Confédération des institutions sociales, l'Union des miséricordes portugaises, l'Union des mutualités portugaises, la coopérative António Sérgio, la Confederação Cooperativa Portuguesa et la Association portugaise pour le développement local (Animar).

Le diplôme qui officialise ce groupe sera publié la semaine prochaine.

PE // SSS

Le contenu Le gouvernement crée une commission pour développer une stratégie contre la pauvreté apparaît d'abord à Visão.