«Après le résultat des dernières élections au Brésil, une actrice décide de se présenter à la présidence de la République. Suite à cette décision, il rejoint une troupe insolite dans un voyage de défense des utopies: en essayant de célébrer le Nouvel An dans les bras de sa plus grande inspiration, Pepe Mujica, ex-président de l'Uruguay ", dit le synopsis de" Départ ", qui a fait ses débuts au Portugal lors du festival qui se termine dimanche.

Le film «A Nossa Terra, O Nosso Altar», d'André Guiomar, a remporté le Companhia das Culturas / Fundação Pereira Monteiro Award, pour le meilleur réalisateur du Concours international d'auteurs émergents, tandis que «Êxtase», de Moara Passoni, a reçu le Society Award Portuguesa de Autores – Cinema Falado, pour le meilleur film en portugais.

«A Nossa Terra, Autel d'O Nosso» a été réalisé avec le souci de donner la parole à la communauté de Bairro do Aleixo et d'assister aux dernières routines quotidiennes de ses habitants. «Ecstasy» s'oppose au «scénario politique chaotique» au Brésil des années 1990, dans lequel l'anorexie du protagoniste devient «trouver une place dans un monde incertain, surréaliste et brutal».

Le prix de la section Transmission a été décerné à «Niños Somos Todos», de Sergi Camerón, et le prix Cinema Novo de Canal 180 a été attribué à «Há Quem Na Terra», de Francisca Magalhães, Joana Tato Borges et Maria Canela, et a également été mis en avant une mention honorable pour «Jamaika», par Alexander Sussman.

Pendant neuf jours, dont deux «  inactifs '' en raison des restrictions imposées pour la prévention de la contagion par covid-19, Porto / Post / Doc a eu lieu principalement au Teatro Municipal Rivoli, auquel se sont ajoutés Passos Manuel et le Planetário do Porto, qui a accueilli des sessions spéciales.

Neuf œuvres ont concouru dans la section internationale, du Portugal, de la France, de l'Afrique du Sud, du Laos, de l'Espagne, d'Israël, du Brésil, du Mexique, de l'Argentine et de l'Irak.

Le jury comprenait des professeurs, chercheurs, conservateurs et cinéastes António Preto, Erika Balsom et Ramiro Ledo Cordeiro, dans la compétition internationale, et Eduarda Neves, Inês Moreira et Sérgio Dias Branco, dans la section Cinéma Falado.

TDI (SIF) // MAG

Le film «Partida» de Caco Ciocler remporte la compétition internationale de Porto / Post / Doc apparaît en premier à Visão.