1-1-e1669908198824-png
Table des matières

L'acteur britannique Ian Holm de "Moments of Glory" et "Le Seigneur des Anneaux" est décédé

"C'est avec une grande tristesse (que nous vous informons) que l'acteur Ian Holm est décédé ce matin, à l'âge de 88 ans", a déclaré son agent, cité par le journal The Guardian. "Holm est décédé paisiblement à l'hôpital", accompagné de sa famille, a ajouté l'agent, faisant référence au fait que la maladie de l'acteur était liée à la maladie de Parkinson.

"Charmant, gentil et farouchement talentueux, (Holm) vous fera beaucoup lui manquer", a-t-il conclu.

Lauréat d'un prix Bafta pour "The Bofors Gun" (1969), un drame de la guerre froide de Jack Gold, et nominé pour un Oscar, pour la performance de l'entraîneur sportif Sam Mussabini, dans "Momentos de Glória" (1981), de Hugh Hudson, que la Hollywood Academy a élu meilleur film de l'année, Ian Holm a construit une carrière dominée par le cinéma, après près de deux décennies sur scène britannique.

Né à Goodmayes, dans la région anglaise d'Essex, où il est né en 1931, le voyage de Holm a commencé au Shakespeare Memorial, à Stratford, pour s'affirmer en 1960, dans le groupe fondateur de la Royal Shakespeare Company, où il fut la première figure.

Le Guardian le définit comme un "acteur polyvalent qui a tout joué, des androïdes aux" hobbits "(pièces de) Harold Pinter ou" King Lear "de Shakespeare".

Ian Holm "semblait destiné à une carrière dans de brillants rôles secondaires au cinéma", surtout après avoir quitté le théâtre en 1976, après un grave cas de trac, "mais il a trouvé une nouvelle génération d'admirateurs, après avoir été choisi pour une bourse Bilbo, dans la trilogie «Le Seigneur des Anneaux».

Selon le journal, plus tôt ce mois-ci, l'acteur a dit qu'il était triste parce qu'il n'a pas pu participer à une réunion de cinéma virtuel, après avoir déclaré: «Je suis désolé de ne pas vous voir personnellement, vous me manquez tous et j'espère que vos aventures vous ont conduit à plusieurs places. Je suis enfermé dans ma maison ».

À la Royal Shakespeare Company, Ian Holm Holm a remporté, en 1965, le prix du meilleur acteur, décerné par le journal Evening Standard, pour son rôle de Henry V, dans le cadre du cycle séminal de la «guerre des roses», organisé par Peter Hall et John Barton.

Le journal souligne que Holm "a également gagné les applaudissements du public pour son travail avec (Harold) Pinter", le dramaturge britannique, Prix Nobel de littérature en 2005, qui a marqué le théâtre d'après-guerre.

Le journal The Guardian rappelle notamment Holm, jouant Lenny dans la pièce «The Homecominge qui lui a valu un Tony Award en 1967, alors qu'il était sur la scène à Broadway, à New York, et dans la version cinématographique de l'œuvre, en 1973, réalisée par Peter Salle.

"Il met mes chaussures et il est fait sur mesure", a déclaré Pinter de l'acteur, cité par le journal britannique.

Les derniers jours de Holm, ajoute le journal britannique, ont été documentés dans une série de portraits au pastel réalisés par sa femme, l'artiste Sophie de Stempel, ancienne disciple de Lucian Freud.

NL // MAG

Articles récents