Filipe Nyusi a souligné l'engagement de l'exécutif en faveur du développement des infrastructures de production d'énergie renouvelable lorsqu'il s'exprimait lors du lancement de la première vente aux enchères de projets de production d'énergie propre dans le pays.

"Nous avons l'intention d'augmenter la diversification de l'implantation des nouvelles centrales d'énergies renouvelables et d'augmenter la contribution des énergies renouvelables à 20% dans la matrice énergétique nationale, dans les 20 prochaines années", a déclaré le chef de l'Etat mozambicain.

L'exécutif, a-t-il poursuivi, compte sur l'abondance des sources solaires et éoliennes pour accompagner la croissance de la demande d'électricité au Mozambique.

«Les projections indiquent une demande annuelle moyenne d'électricité de 8% au cours des 25 prochaines années. Nous travaillons pour garantir une augmentation de l'électricité, en encourageant les investissements publics et privés », a déclaré Filipe Nyusi.

La mobilisation des différentes sources d'énergie disponibles au Mozambique, a-t-il poursuivi, permettra à plus de 10 millions de Mozambicains d'avoir accès à l'électricité d'ici 2024.

L'investissement dans les énergies renouvelables peut assurer la transformation et le développement industriel, l'agro-industrie, l'aquaculture et un accès accru à l'énergie à plus de familles.

"Il est clairement identifié que le soleil est la source d'énergie la plus abondante du pays et 16 sites à fort potentiel éolien ont été identifiés dans le centre et le sud du pays", a déclaré Filipe Nyusi.

Compte tenu de cet énorme potentiel, le gouvernement accorde une attention particulière au développement des énergies alternatives, a-t-il ajouté.

À propos du lancement des enchères de projets d'énergie renouvelable aujourd'hui, Filipe Nyusi a déclaré que l'action reflète l'engagement de transparence dans le développement de projets dans le secteur de l'énergie et l'engagement en faveur de partenariats public-privé.

Les enchères annoncées aujourd'hui s'inscrivent dans le cadre d'un appel d'offres public international pour l'attribution de quatre projets d'énergie renouvelable avec des investissements attendus de 200 millions d'euros.

En ce sens, trois systèmes solaires seront «vendus aux enchères» dans les districts de Dondo, province de Sofala, et Manje, province de Tete, tous deux au centre du Mozambique, district de Lichinga, province de Niassa, au nord, et une centrale éolienne dans la province d'Inhambane. , Sud.

Les quatre projets auront la capacité de produire 40 mégawatts chacun.

Le projet bénéficie d'une aide financière de 37 millions d'euros de l'Union européenne en partenariat avec l'Agence française de développement.

L'initiative vise à promouvoir des sources alternatives d'énergie de qualité et à faible coût, assurant une plus grande contribution des énergies renouvelables dans la transition énergétique et l'électrification dans tout le pays.

PMA // VM

Le contenu RP mozambicain veut que 20% de l'énergie produite soit renouvelable d'ici 2040 apparaît d'abord à Visão.